En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Stéphane Jezequel miniature vidéo Couverts permanents

Visite d’un essai de cultures sous couvert mis en place en région PACA

07 août 2014

Stéphane Jezequel, ingénieur ARVALIS – institut du végétal pour la région Sud-Est, nous accompagne sur le dispositif mis en place chez un agriculteur en 2013 : plusieurs systèmes intégrant des cultures associées à des couverts y sont testés.



Mis en place en 2013 à Oraison, dans les Alpes de Haute-Provence, ce dispositif est dédié à la mise au point de systèmes en semis direct de couverts permanents adaptés aux contraintes de la région. Deux grands types de systèmes y sont testés, avec ou sans irrigation.

Dans les conduites non irriguées, le pois fourrager et la féverole sont testés en tant que couverts : ces légumineuses sont bien adaptées à des conditions sèches et peuvent avoir des effets bénéfiques pour la culture suivante selon la biomasse produite (reliquat azoté…).

Une partie du dispositif est dédiée au suivi de légumineuses ou de combinaison de légumineuses pour acquérir de nouvelles références sur leur production, leur cycle (date de floraison), leur pouvoir couvrant…

Ces couverts sont détruits avant le semis de la culture principale à laquelle est associée un autre couvert de légumineuse. C’est par exemple le cas d’une luzerne implantée dans l’inter-rang du tournesol, ou encore d’un sainfoin semé dans du blé afin de prendre le relais après la moisson de ce dernier. L’idée est de mettre des couverts qui ne concurrencent pas la culture principale.

Dans les systèmes irrigués, le maïs a été associé à de la luzerne. Mais ila fallu la désherber pour l’empêcher de prendre le dessus sur le maïs.

Cet essai est dans sa phase de démarrage et l’objectif est d’effectuer quelques réglages pour identifier et éliminer les éventuelles causes d’échecs. Pour cela, l’essai est conduit en collaboration avec Daniel Brémont, agriculteur, qui fournit le matériel et guide les choix de culture, et ARVALIS qui apporte son savoir-faire en expérimentation.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

3 commentaires 08 août 2014 par GUYOT

Avez vos des contacte avec Base ou les concepteurs du site Agriculture de conservation qui ont déjà travaillés sur le sujet

08 août 2014 par LEMETAIS

+1 pour le commentaire précédent. Des références de ce type sont souhaitables pour d'autres régions.

08 août 2014 par CHENAULT

Programme intéressant à démultiplier dans toutes les régions !

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10