31 mars 2016

Pomme de terre

Réaliser le buttage dès la plantation pour économiser un passage

La technique du buttage est tout aussi efficace lorsqu'elle est effectuée au moment de la plantation de la pomme de terre. La combinaison de ces deux opérations permet de supprimer un passage, ce qui se traduit par un gain de temps et d'argent.


La constitution d’une butte de terre fine suffisamment importante est nécessaire pour favoriser le développement harmonieux des tubercules à l’abri de la lumière. L’ensemble des constructeurs propose désormais des capes positionnées à l’arrière des planteuses permettant de réaliser le buttage simultanément à la plantation. La combinaison de ces deux opérations permet de supprimer un passage, et donc de gagner du temps et de réduire les charges de mécanisation liées à l’implantation de la culture.

Cette technique est assez simple à mettre en œuvre. Il suffit d’installer une cape de buttage à l’arrière de la planteuse. Mais il faut disposer suffisamment de terre fine pour réaliser le buttage, d’où la nécessité d’ameublir le sol en profondeur avant de planter les pommes de terre. Il est parfois nécessaire d’attendre quelques jours supplémentaires pour travailler un sol suffisamment ressuyé. Si ces consignes sont respectées, cette technique peut être mise en œuvre sans difficultés. La réalisation des buttes définitives dès la plantation n’altère en rien la vitesse de levée de la parcelle. Dans la mesure où la butte est un peu plus grosse, elle procure une inertie thermique supplémentaire au sol. Par conséquent, la levée des plantes n'est pas pénalisée. Enfin, cette technique permet d’installer à l’arrière de la planteuse des dispositifs anti-ruissellements. Ces dispositifs aujourd'hui proposés par les différents constructeurs créent généralement des diguettes en travers des entre-buttes ce qui permet de limiter le ruissellement de l’eau le long de la pente. A noter que ces dispositifs sont réglementairement nécessaires à proximité d'un point d'eau pour l'emploi de certains herbicides.



© M. Martin – ARVALIS - Institut du végétal
Il est possible d’ajouter un dispositif anti-ruissellement à l’arrière de la planteuse pour créer des diguettes en travers des entre-buttes.

Michel MARTIN (ARVALIS - Institut du végétal)

Sur le même sujet

Mots-clés

Réagissez !

Note globale :
  • (Aucun vote)
Commentaires

aucun commentaire pour l'instant

Merci de vous identifier pour commenter et noter cet article