Fertilisation


Les Essentiels d’ARVALIS

Que devient l’azote des produits résiduaires organiques ?

Après l’épandage d’un Produit Résiduaire Organique, une partie de l’azote qu’il contient est directement assimilable par la culture réceptrice : c’est la fraction minérale de l’azote. Le reste minéralise au cours de l’année voire des...


Les Essentiels d'ARVALIS

L'apport de magnésie est rarement nécessaire

Les besoins de magnésium (MgO) de la plupart des espèces de grandes cultures sont faibles : ils avoisinent 30 kg MgO/ha. Le plus souvent, la biodisponibilité de cet élément dans le sol est suffisante pour assurer une alimentation des...


Les Essentiels d'ARVALIS

Fertilisation / Quels sont les effets azote des produits résiduaires organiques à long terme ?

Des apports répétés entre 10 à 20 ans de produits organiques conduisent à un stockage significatif de carbone et d‘azote organique dans les sols comparativement à une fertilisation minérale seule. Cela traduit le fait qu’au bout d’un...


Les Essentiels d'ARVALIS

Fertilisation / Un effet azote mesurable en deuxième année après l’apport dans certaines situations

C’est pendant l’année suivant leur épandage que les produits organiques libèrent le maximum d’azote labile qu’ils contiennent. Au-delà, la majeure partie de l’azote restant est intégrée dans le stock d’azote organique du sol....


Les Essentiels d'ARVALIS

Fertilisation / Quels sont les effets azote des produits résiduaires organiques à court terme sur la culture réceptrice ?

C’est pendant l’année suivant leur épandage que les produits organiques libèrent le maximum d’azote labile qu’ils contiennent. Et ce, qu’ils minéralisent rapidement comme les fientes de volailles ou plus lentement comme les composts...


Les Essentiels d'ARVALIS

Fertilisation / Qu’est-ce que les produits résiduaires organiques ?

Le terme de Produits Résiduaires Organiques (PRO) recouvre un ensemble considérable de produits organiques utilisables en agriculture, retournés au sol, pour leurs propriétés fertilisantes (azote, phosphore, potasse…) et/ou...

19 janvier 2017

Besoins en azote

Blé dur : assurer un rendement et un taux de protéines élevés

La qualité du blé dur à la récolte dépend étroitement de sa teneur en protéines. L’objectif est d’atteindre 14 % de protéines pour limiter le mitadinage et produire des pâtes d’une tenacité suffisante. La conduite de la...

11 janvier 2017

Calcul de la dose totale

Blés améliorants : des besoins en azote spécifiques à la variété et au bassin de production

Les blés améliorants ou de force (BAF) ont des besoins en azote supérieurs aux autres types de blé tendre du fait des exigences plus élevées en protéines requises pour leur commercialisation. Et ces besoins sont propres à chaque...

05 janvier 2017

Fertilisation du blé tendre

Besoins unitaires en azote des variétés : de nouvelles références pour assurer rendement et protéines

Afin de répondre aux enjeux de la qualité du blé tendre dans les filières de production en termes de teneur en protéines du grain, ARVALIS - Institut du végétal a revu la méthode de détermination du besoin unitaire en azote des...

29 décembre 2016

Plan de fumure prévisionnel

Reliquats azotés : soigner les prélèvements de terre

Mesurer les reliquats azotés en sortie d'hiver est primordial afin d'ajuster au mieux le plan de fumure des cultures. Pour obtenir des résultats de qualité, un minimum de 14 prélèvements doit être réalisé dans un cercle de 20 m de...

01 décembre 2016

Plan de fumure

Intégrer les valeurs fertilisantes des produits organiques

Pour réaliser un plan de fumure en tenant compte de l'épandage des produits organiques, il faut connaître leurs valeurs fertilisantes. Des coefficients d'équivalence engrais ont été établis de manière à exprimer l'efficacité d'un...

24 novembre 2016

Ce mois-ci dans Perspectives Agricoles

Les outils d’aide à la décision modifient-ils le métier d’agriculteur ?

Alors que le contexte agricole se complexifie, du fait de la variabilité croissante des aléas climatiques ou économiques, les outils d’aide à la décision (OAD) se perfectionnent et sont de plus en plus répandus. Précisions sur ce...

17 novembre 2016

Céréales à paille

Interventions de printemps : téléchargez la synthèse des essais 2015/2016

Protection contre les maladies, fertilisation azotée, lutte contre la verse… retrouvez l’ensemble des résultats d’essais conduits par ARVALIS et ses partenaires en 2015/2016 sur céréales d’hiver dans la brochure « Choisir et Décider...

17 novembre 2016

Couverts végétaux

Des effets variés sur le fonctionnement des sols

Dix années d’essais au sein du réseau ARVALIS mettent en évidence l’effet des couverts végétaux sur le statut organique et le fonctionnement microbien du sol, en particulier sur le potentiel de minéralisation de l’azote.

10 novembre 2016

Cultures intermédiaires

Estimer les quantités d’azote absorbé en trois étapes

L'état de croissance des cultures intermédiaires peut permettre d’estimer les quantités d’azote absorbées par leurs parties aériennes. Une partie de cet azote pourra être fournie à la culture suivante. Gros plan sur les trois étapes...

29 septembre 2016

Pour une conduite économe et performante des céréales

Fertilisation PK : dans quels cas faire l'impasse ?

Suite à la mauvaise récolte 2016, ARVALIS – Institut du végétal propose une série de fiches pour identifier les postes d’économies possibles sur la conduite des céréales et leurs enjeux sur le rendement. Parmi les premiers postes de...

01 septembre 2016

Les Essentiels d’ARVALIS

Que devient l’azote des produits résiduaires organiques ?

Après l’épandage d’un Produit Résiduaire Organique, une partie de l’azote qu’il contient est directement assimilable par la culture réceptrice : c’est la fraction minérale de l’azote. Le reste minéralise au cours de l’année voire...

21 juillet 2016

Phosphore et potassium

Le raisonnement de la fertilisation P-K repose sur quatre critères

Suivant le niveau d'exigence de la culture et la teneur en PK dans le sol, il est possible ou non de réaliser une impasse. Le passé de fertilisation et la restitution ou non des résidus de culture du précédent sont également des...

13 juillet 2016

Les Vrai/Faux du chaulage

En chaulage d’entretien, les produits à action lente suffisent

Pour compenser l’acidité produite dans le sol, un chaulage d’entretien est recommandé tous les 3 à 5 ans. Dans cette optique, les amendements à action lente suffisent.

16 juin 2016

Messagerie Hauts de France / Normandie

Lin fibre : bien identifier les symptômes observés

Les fleurs sont visibles dans les parcelles de lins, mais également des symptômes atypiques. Une observation minutieuse des parcelles est nécessaire pour réussir son diagnostic.

20 mai 2016

Fertilisation du maïs

Fractionner les apports d’azote tout en limitant les pertes par volatilisation

Pour valoriser au mieux les apports azotés sur maïs, il faut intervenir au bon moment par rapport aux besoins de la plante et bien choisir la modalité d’apport pour éviter les pertes par volatilisation.

12 mai 2016

Fertilisation du maïs

Ajuster la dose d'engrais azoté à la parcelle

L'ajustement de la dose d'engrais azotés à la parcelle passe par un calcul rigoureux des besoins en azote du maïs et des fournitures totales en azote du sol (reliquat au semis, minéralisation de l'humus...). Pour viser une...

21 avril 2016

Messagerie Nord ‒ Pas-de-Calais / Picardie / Normandie

Apport de zinc sur lin fibre de printemps : à prévoir au bon stade uniquement en cas de risque de carence

Le zinc est l’oligo-élément essentiel à la culture du lin fibre de printemps. Certaines parcelles sont davantage exposées au risque de carence (pH du sol  7,5, épandage de boues…), même s’il y a eu traitement de semences à base de...

14 avril 2016

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui, l’azote apporté jusqu’à début épiaison est valorisé en quintaux et en protéines

Il est toujours possible de corriger une carence en azote jusqu’à la fin de la montaison des céréales. La plante a capacité à convertir cet azote à la fois en grains et en protéine, sous réserve de cumuler une pluviométrie...

07 avril 2016

Fertilisation starter du maïs

Localiser l’engrais au semis pour une meilleure vigueur au départ et une levée homogène

La localisation de l’engrais au semis du maïs permet d’apporter le phosphore, élément peu mobile, à proximité des racines, ce qui se traduit par une meilleure vigueur au départ. Cette pratique est particulièrement recommandée...

07 avril 2016

Avant le champ

Réussir son plant de tabac

Parce que la graine de tabac est minuscule et d’origine tropicale, il n’est pas possible de la semer directement en plein champ. Il faut au préalable produire des plants de tabac sur des plateaux en polystyrène flottants sur une...

24 mars 2016

Messagerie Nord ‒ Pas-de-Calais / Picardie / Normandie / Ile-de-France

Lin fibre : penser à l’apport d’azote dès l’implantation

D’après les résultats des essais, mieux vaut apporter l’azote sur lin fibre en une seule fois, lors du semis. L’idéal est de réaliser simultanément fertilisation et désherbage de prélevée. Voici quelques préconisations pour réussir...

17 mars 2016

Recherche

Des capteurs pour mesurer au champ les pertes par volatilisation ammoniacale

Mesurer les pertes d’azote par volatilisation ammoniacale, c’est maintenant plus simple grâce à des capteurs qui piègent l’ammoniac à travers des filtres imbibés d’acide. Explications avec Jean-Pierre Cohan, responsable du pôle...

10 mars 2016

Azote sur blé tendre

Apport au stade épi 1 cm : surveiller la reprise de végétation

L'apport au stade épi 1 cm intervient en début montaison des céréales, c’est-à-dire au moment de la reprise de croissance de la culture et donc lorsque les besoins en azote sont forts. Plusieurs facteurs peuvent jouer sur son...

09 mars 2016

De la variété à la qualité culinaire

Pomme de terre : téléchargez la synthèse des essais 2015/2016

Retrouvez les résultats d’essais 2015 et les enseignements à en tirer pour la prochaine campagne de pomme de terre dans le guide « Choisir & Décider – Variétés et interventions » édité par ARVALIS – Institut du végétal.

02 mars 2016

Orge de printemps

Fertilisation localisée au semis : limiter les risques de phytotoxicité

Localiser l’engrais au semis peut engendrer des phénomènes de toxicité, ou « brûlures », selon le type d’engrais utilisé et le mode de positionnement. Repères pour éviter les mauvaises surprises.

25 février 2016

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Non, une unité de soufre ne se substitue pas à une unité d’azote !

Même si le soufre a une cinétique d’absorption analogue à celle de l’azote, le raisonnement de la fertilisation soufrée des céréales est indépendant de celui des apports azotés.

11 février 2016

Engrais

Valoriser les sources d'azote organique

En substitution de l’azote minéral, la fertilisation des cultures peut s’appuyer sur l’azote organique. Où le trouver ? Comment le valoriser ? Jean-Pierre Cohan, responsable de l'équipe fertilisation chez ARVALIS - Institut du...

04 février 2016

Apport d’azote

Fertiliser le maïs autrement avec la méthode Cultan

Quatre ans de recherche ont permis de formaliser la mise en œuvre pratique d’un système de localisation d’engrais azotée sous forme solide sur maïs. Injecter de l'azote en profondeur permet de produire tout en préservant la qualité...

21 janvier 2016

Fertilisation des prairies

Déclencher le premier apport d’azote grâce à l’outil Date N’Prairie

Date N’Prairie permet de positionner au mieux le premier apport d’azote sur prairies de graminées, selon la règle des 200°C cumulés depuis le 1er janvier.

17 décembre 2015

Stratégies de fertilisation azotée

Blé tendre : les enseignements de la campagne 2015

Avec de bonnes surprises en rendement et des déceptions sur la teneur en protéines, la récolte 2015 de blé tendre soulève de nombreuses interrogations, notamment sur le pilotage de la fertilisation azotée. Mais cette campagne très...

09 novembre 2015

Triticale

Fertilisation azotée : téléchargez nos préconisations pour 2016

Retrouvez les stratégies de fertilisation azotée à mettre en œuvre dans votre région pour concilier rendement et protéines.

09 novembre 2015

Blé dur

Fertilisation azotée : téléchargez nos préconisations pour 2016

Retrouvez les résultats des essais de la dernière campagne et les stratégies de fertilisation azotée à mettre en œuvre dans votre région pour concilier rendement et qualité de la récolte.

06 novembre 2015

Orge d’hiver

Fertilisation azotée : téléchargez nos préconisations pour 2016

Retrouvez les stratégies de fertilisation azotée à mettre en œuvre dans votre région pour maximiser le rendement tout en maîtrisant les protéines (pour les débouchés brassicoles).

06 novembre 2015

Blé tendre

Fertilisation azotée : téléchargez nos préconisations pour 2016

Retrouvez les résultats des essais de la dernière campagne et les stratégies de fertilisation azotée à mettre en œuvre dans votre région pour concilier rendement et qualité de la récolte.

15 octobre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Non ! Les produits résiduaires organiques n’acidifient pas le sol

Les effluents d’élevage sont le plus souvent alcalinisants. Certes, l’azote organique et ammoniacal et le soufre organique qu’ils contiennent contribuent à l’acidification du sol, mais celle-ci est généralement plus que compensée...

08 octobre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

En chaulage de redressement urgent, privilégier des amendements à vitesse d’action rapide

Dans les situations nécessitant un redressement d’urgence, c’est-à-dire lorsque le pHeau est inférieur à 5,5 et que le délai entre l’apport et l’implantation de la culture suivante est court, les produits à action rapide tels que...

01 octobre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Non, ce n’est pas le calcium des amendements minéraux basiques qui contribue à remonter le pH du sol

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le calcium des amendements calcaires qui a le pouvoir d’augmenter le pH d’un sol, mais l’anion qui l’accompagne.

24 septembre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Les cultures ont une sensibilité différente à l’acidité

En pH acide, l’aluminium devient toxique. Certaines espèces sont particulièrement sensibles à cette toxicité.

24 septembre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Les couverts végétaux contribuent à limiter l’acidification du sol

La mise en place de couverts végétaux piège à nitrate durant l’interculture contribue à limiter le phénomène d’acidification du sol par deux effets conjugués.

17 septembre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Non, il ne faut pas rechercher un pHeau élevé dans toutes les situations

Les effets des amendements minéraux basiques sont multiples. Ils peuvent être bénéfiques dans certains sols mais négatifs dans de nombreuses situations. En l’absence de légumes dans la rotation, un pHeau proche de 6 à 6,5 est un bon...

10 septembre 2015

Les Vrai/Faux du chaulage

Oui, la mesure du pHeau suffit pour faire un diagnostic d’acidité

Pour chasser les idées reçues sur le raisonnement du chaulage, découvrez la première fiche consacrée aux indicateurs à prendre en compte pour décider d’un apport.

30 juillet 2015

Amendements basiques

La rapidité d’action du produit est un critère de choix important

Une large gamme d’amendements basiques est disponible sur le marché. Ils présentent une grande diversité de caractéristiques physiques (granulométrie, dureté…) et chimiques (nature de la base et des cations, solubilité…) ainsi que...

07 mai 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui, l’azote liquide apporté fin montaison peut brûler les feuilles

Pour les apports en fin de montaison, l’azote liquide est moins efficace que les autres formes d’azote et il provoque assez souvent des brûlures sur les dernières feuilles, notamment en cas d’utilisation de buses inadaptées. Ces...

07 mai 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Non, réévaluer sa dose d’azote ne nécessite pas de matériel de modulation des apports d’engrais

La modulation des apports d’engrais est souvent confondue avec le diagnostic de nutrition azotée réalisé sur les plantes. Ce diagnostic est primordial car il permet d’ajuster la dose complémentaire à apporter en fonction des besoins...

23 avril 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Non ! En cas de temps sec, les engrais azotés foliaires ne sont pas mieux valorisés que les engrais solides

Contrairement aux idées reçues, les engrais foliaires n’apportent pas une efficacité supérieure par rapport à l’ammonitrate. Et pour maximiser l’efficacité du dernier apport d’azote sur céréales, il est préférable d’utiliser un...

23 avril 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui ! Mon outil de pilotage permet de réévaluer la dose d'azote totale en cours de campagne

Un outil de pilotage permet effectivement de recentrer la dose autour de l’optimum en fonction des conditions de l’année.

16 avril 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Non, il ne fait pas plus sec au moment du dernier apport d’azote

Contrairement aux idées reçues, les apports d’engrais azotés de fin de cycle réalisés à partir du stade Dernière Feuille (mi-avril à début mai) bénéficient en général de cumuls de pluie propices à leur valorisation dans la majorité...

09 avril 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui, il faut 15 mm de pluie pour valoriser un apport d’engrais azoté

L’efficacité des engrais azotés épandus à la surface du sol dépend principalement de la pluie après leur apport.

09 avril 2015

Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui, l’ammonitrate est la forme la plus efficace

Entre l’urée, la solution azotée et l’ammonitrate, c’est ce dernier qui offre les meilleures efficacités du fait de moindres pertes d’azote par volatilisation ammoniacale.

26 mars 2015

Fertilisation azotée du maïs

Des résultats encourageants pour les nouveaux engrais Nexen, Utec 46 et Apex N30

Depuis 2012, de nouvelles formes d’engrais azotés arrivent sur le marché. Trois d’entre eux ont été testés par ARVALIS - Institut du végétal sur maïs dans le cadre de bonnes conditions de valorisation des engrais.