En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Logo Ventilis

Déterminez les performances d’un système de ventilation en ligne

Le refroidissement par ventilation à l’air ambiant permet à la fois d’assurer une bonne conservation du grain, en limitant son activité respiratoire et les pertes de matières qui s’ensuivent, mais aussi de limiter la prolifération des insectes, dont l’activité et la reproduction sont fortement dépendantes de la température. Afin de vérifier si les capacités de votre installation sont suffisantes, ARVALIS - Institut du végétal propose un outil simple d’autodiagnostic des systèmes de ventilation soufflante.

Cet outil est adapté à la plupart des denrées stockées : blé, orge, colza, tournesol, maïs, sorgho, soja, pois, féverole. Il fonctionne pour les stocks à plat ou en silos, situés en France métropolitaine.

Venti-LIS diagnostic permet de savoir si l’installation de ventilation est adaptée à la réalisation des paliers de ventilation nécessaires à une bonne conservation des stocks de grains, en déterminant :
• le nombre d’heures de refroidissement nécessaires, en fonction de votre installation (dimensions du stockage, type de grains stockés, nombre de gaines etc.) sur la base d’une simple mesure d’élévation de température (en entrée et sortie de ventilateur).
• le nombre d’heures efficaces de refroidissement à partir des températures horaires observées sur la station météo la plus proche du silo.



Figure 1 : Les 3 paliers calculés pour une installation saisie dans Venti-LIS

Facile à utiliser

Les données nécessaires pour réaliser le diagnostic sont simples, elles concernent le grain stocké (espèce, PS, teneur en eau et température avant le démarrage de la ventilation), les objectifs et les dates de réalisation des paliers, et la description du site.

Un tutoriel est ici à votre disposition pour vous aider à réaliser votre autodiagnostic :



Pour faciliter la saisie des données descriptives de l’installation, un schéma se construit au fur et à mesure de la saisie permettant à l’opérateur de visualiser son installation.



Figure 2 : Schéma dynamique de l’installation évaluée par Venti-LIS.

Estimation des grandeurs aérauliques par une simple mesure d’élévation de température

L’élévation de température engendrée par la compression de l’air dans le ventilateur est directement reliée à la pression totale par les lois de Laplace. De ce fait, en mesurant la température de l’air ambiant en amont du ventilateur, puis celle de l’air de ventilation en aval du ventilateur, on peut estimer la pression totale nécessaire pour faire passer l’air à travers la masse de grains.

La mesure de la température avant et après le ventilateur est simple à mettre en œuvre mais nécessite quelques précautions pour assurer la justesse de l’outil :
- utiliser un thermomètre précis au 1/10ième de degré,
- si deux thermomètres sont utilisés, s’assurer qu’ils indiquent la même température (par exemple, mesurer simultanément la T° dans un liquide et corriger l’écart s’il existe),
- mettre en marche la ventilation. Attendre une dizaine de minutes que la pression de l’air se stabilise,
- mettre en place la sonde de température (au centre de la section),
- attendre que la température affichée se stabilise (pas de variation pendant au moins une minute).

Après avoir défini rapidement l’installation de stockage et l’espèce stockée (figure 2), on peut ensuite calculer la vitesse de l’air au point de mesure de la température de ventilation et son débit. Le nombre d’heure spécifiques pour chaque palier sont calculées en tenant compte de la température et des hygrométries de l’air, entrant et sortant. Toutes les informations sont alors réunies pour calculer la durée nécessaire pour réaliser un palier.

Calcul du nombre d’heures efficaces de refroidissement

Le code postal de la commune où se situe le silo permet de rechercher la station météorologique la plus proche. Venti-LIS diagnostic interroge alors les bases de données météorologiques d’ARVALIS – Institut du Végétal et calcule le nombre d’heures pendant lesquelles la température relevée était inférieure ou égale à la température « objectif » de chaque palier aux périodes de réalisation des paliers. Températures objectifs et dates de réalisation des paliers sont paramétrables par l’opérateur pour s’approcher au mieux des spécificités du site. Ce calcul peut se faire selon deux modalités :
- soit en utilisant le nombre d’heures disponibles moyen sur les 20 dernières années,
- soit en utilisant le nombre d’heures disponibles sur la dernière campagne.

L’objectif diffère en fonction de ce choix. La comparaison sur vingt ans permet d’évaluer globalement si le système de ventilation est adapté. Celle sur l’année passée permet de comprendre pourquoi la ventilation a pu être difficile l’année N-1.

ce service vous est proposé par :

...
  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10