20 avril 2017

Messagerie Midi-Pyrénées / Ouest Audois

Fertilisation azotée des céréales : réaliser l’apport qualité avant la fin du mois

L’idéal est de réaliser l’apport qualité entre les stades dernière feuille étalée et gonflement. L’objectif : optimiser la teneur en protéines.

Les apports azotés encadrant le stade épi 1 cm ont été réalisés entre mi-février et fin mars. Du soufre a également été apporté dans la plupart des situations.

L’apport qualité reste à réaliser sur céréales avant la fin du mois. Il permet de sécuriser la teneur finale en protéines Il est particulièrement important sur les blés de force et les blés durs. Il est recommandé d’éviter les formes liquides à ce stade, préférer ammonitrate ou urée en granulés. Un pilotage de la dose est indispensable (N testeur, GPN, Farmstar…).

Pour les blés de force (Galibier, Bologna, Quality, Tiepolo, Rebelde…), la dose pour le dernier apport est d’environ 60 unités (à piloter).

Une pluie de 15 mm dans les 15 jours suivants l’apport est nécessaire pour que la plante puisse absorber l’azote dans les meilleures conditions.

Aude BOUAS, Régis HELIAS, Matthieu KILLMAYER, Jean Luc VERDIER (ARVALIS - Institut du végétal)

Mots-clés

Réagissez !

Note globale :
  • (Aucun vote)
Commentaires

aucun commentaire pour l'instant

Merci de vous identifier pour commenter et noter cet article