En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Risque piétin verse début montaison Messagerie Poitou-Charentes

Céréales : le faible risque piétin verse se confirme

16 mars 2017

A l’approche du stade épi 1 cm, le modèle de prévision du risque piétin verse confirme un risque climatique faible cette année. Dans quelques situations, il pourrait progresser vers un risque moyen à la faveur des pluies. Mais il n’atteindra en aucun cas un niveau élevé.

Stade épi 1 cm prévu dans la semaine

Le stade épi 1 cm est en cours d’acquisition ou devrait être atteint dans les jours à venir. A précocité et date de semis équivalentes, le manque de précipitations à l’automne (ayant parfois retardé les levées), la densité de semis et la conduite azotée peuvent engendrer des écarts sur le terrain.

Les blés durs, semés plus tardivement, devraient atteindre ce stade dans une semaine à 10 jours. Ainsi, la montée de l’épi débute à une date plus normale que les deux dernières années qui étaient précoces.

La durée du jour déjà importante et les températures très douces actuelles accélèrent le redressement.

Confirmation d’un risque climatique piétin verse faible à moyen

Afin d’apprécier le risque piétin verse, il est nécessaire d’utiliser la grille d’estimation du risque (voir article précédent) puis de la pondérer chaque année selon les conditions météorologiques. Pour cela le modèle TOP est utilisé. C’est un modèle climatique calculé pour une situation agronomique avec un risque « important » (sol de type limon par exemple). L’indice de risque s’interprète au stade épi 1 cm par rapport aux années de référence. Les limites des classes sont toujours les mêmes (tableau 1).


Tableau 1 : Equivalences entre indice de risque TOP, classe de risque et score à utiliser dans la grille d’estimation du risque piétin verse


Pour cette année, sur le poste de Poitiers – Biard, à la date du stade épi 1 cm (le 15 mars), l’indice de risque TOP est inférieur à 30 (figures 1 et 2), ce qui correspond à un risque faible.


Figure 1 : Indice de risque TOP, semis du 10/10/2016, poste de Poitiers – Biard (courbe jaune = année 2017)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Figure 2 : Indice de risque TOP, semis du 25/10/2016, poste de Poitiers – Biard

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Concrètement, pour pondérer la grille d’estimation du risque, le tableau 2 présente les valeurs à prendre en compte cette année.


Tableau 2 : Indices de risque calculés par le modèle TOP au 14/03/2017 pour différentes dates de semis et postes météo
(les chiffres entre parenthèses correspondent à la pondération à prendre en compte dans la grille d’évaluation du risque)


De manière générale, le risque climatique cumulé est faible cette année. Dans quelques situations il pourrait progresser vers un risque moyen à la faveur des pluies, mais n’atteindra en aucun cas un niveau élevé.

Attention ceci n’enlève en rien la nécessité d’utiliser la grille d’estimation du risque !

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant