En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
picto optineraire v2 Pour une conduite économe et performante des céréales

Décaler la date de semis pour un meilleur contrôle des graminées

06 octobre 2016

Dans les parcelles de blé tendre particulièrement infestées en graminées, le report de la date de semis de quelques jours permet d’optimiser les investissements herbicides. C’est ce qui ressort de deux essais conduits durant la campagne 2015/2016.

Le premier essai a été mis en place à Metpuits dans l’Essonne sur une parcelle infestée en ray-grass ; le deuxième à Saint-Ambroix dans le Cher sur une parcelle très infestée en vulpins. Les essais étant conduits jusqu’au rendement, il convenait de limiter les biais en introduisant une seule variété. Ont été semées la variété Lyrik à Mespuits (91) et la variété Ascott à Saint-Ambroix (18). En pratique, il est préférable d’adapter la variété à la date de semis choisie.

L’effet décalage de la date de semis a été très net dans les deux essais (figures 1 et 2).


Figure 1 : Effet du décalage de la date de semis sur les populations de ray-grass de l’essai de Mespuits (91)

Figure 2 : Effet du décalage de la date de semis sur les populations de vulpin de l’essai de Saint Ambroix (18)

Un net effet décalage de la date de semis

Combinées aux trois dates de semis, différentes stratégies herbicides ont été travaillées, dont trois à l’automne : prélevée unique, postlevée précoce unique et un programme double automne avec une prélevée rattrapée par de la postlevée précoce. Ces stratégies sont complétées ou non par une sortie d’hiver classique.

Là encore, l’effet décalage de la date de semis est net sur l’efficacité et les notes de satisfaction des pratiques herbicides.

Dans les deux essais, retarder les dates de semis a conduit à obtenir les rendements les plus élevés et les résultats « économiques » les plus intéressants. Même si les conditions climatiques de l’année ont assuré de bonnes implantations et des conditions de traitement optimales même tardives, le fait de limiter la pression de départ et de lever la compétition « adventices » précocement a permis de préserver le potentiel.


Figure 3 : Produits bruts – coût des herbicides en fonction des notes de satisfaction obtenues (10 = satisfaction totale) – Prix du blé : 145 €/t - Essai ray-grass 2016 à Metpuits (91)

P : prélevée, Post : post-levée, SH : sortie hiver


Figure 4 : Produits bruts – coût des herbicides en fonction des notes de satisfaction obtenues (10 = satisfaction totale) – Prix du blé : 145 €/t - Essai vulpin 2016 à Saint Ambroix (18)

P : prélevée, Post : post-levée, SH : sortie hiver

A retenir : • L’effet décalage de semis est efficace.
• Il permet aux herbicides d’être plus performants.
• L’idée est de ne pas généraliser cette préconisation à toute la plaine mais…
• Pas de semis précoce sur les parcelles sales !
• Attention à bien adapter sa variété à la date de semis recherchée


Retrouvez tous les résultats d’essais conduits en 2016 par ARVALIS – Institut du végétal sur le désherbage du blé tendre dans le guide « Choisir et décider » - Variétés et interventions d’automne.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

2 commentaires 07 octobre 2016 par BOUTTET

Bonjour, Merci pour votre remarque. Les sols argileux ne permettent pas en effet de profiter de ce levier agronomique. Si la date de semis ne peut pas être fortement décalée, il conviendra de mettre en œuvre d’autres leviers agronomiques. Il est malheureusement courant de voir des implantations ultra-précoces dans les secteurs les plus infestés et sans contraintes particulières vis-à-vis des plages de semis. Le niveau de salissement de la parcelle doit être pris en compte au moment du choix de la variété afin d’adapter la date de semis dans ces cas là.

07 octobre 2016 par LEBRE

Merci pour ces résultats d'essais et pour tous vos articles toujours très intéressants. Pour ce qui me concerne, il suffit de trouver le moyen de semer des blés au 10 novembre dans des terres à 60% d'argile et ceci fait, d'y appliquer un herbicide sans craindre de phyto-toxicité(semence non recouverte).