En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Silo de stockage des grains de céréales au champ Stockage des céréales

Réussir le refroidissement des grains

24 juillet 2014

Avant de ventiler les grains récoltés, il est nécessaire de connaître trois paramètres : la température des grains, la température de l’air et le réchauffement de l’air lié au fonctionnement du ventilateur.

 Pour lancer la ventilation dès la récolte, trois paramètres doivent être connus :
- la température des grains, mesurée et notée au fur et à mesure du remplissage du stock.
- la température météo du moment (ou température de l’air)
- le réchauffement de l’air mis en pression par le ventilateur pour compenser les pertes de charges provoquées :
   o par le réseau de gaines (attention aux gaines section plus petites que la sortie du ventilateur, à un rétrécissement de gaine même ponctuel, à des perforations insuffisantes des grilles)
   o par la masse de grain elle-même.

Un écart de 10°C est recherché, entre la température des grains (T° grains) et la température de l’air extérieur (T° air) :
T° grains – (T° air + réchauffement de l’air en pression °C) = 10 °C ± 1°C

Par exemple, si la température des grains s’élève à 28°C, la température de l’air est à 16°C et le réchauffement de l’air mis en pression est de 3 °C, les grains seront refroidis de 9°C [28-(16+3)].

En cas d’automatisation de la ventilation

Il est recommandé de posséder un dispositif de déclenchement automatique (par exemple Sec-LIS®) du ventilateur, qui permet d’optimiser la ventilation et offre un confort d’utilisation.

Selon les paramètres de notre exemple, avec une température des grains de 28°C, il faut indiquer 15 °C. (28-10-3) comme température de déclenchement. Ainsi, le ventilateur se met en marche si la température de l’air reste en dessous ou égale à 15°C, mais s’arrêtera si la température dépasse cette limite.

Déterminer la température de réchauffement de l’air

Pour mesurer le réchauffement de l’air mis en pression par le ventilateur, il faut prendre les températures avec un thermomètre sonde dans la gaine lorsque tout est en charge (stock rempli et ventilateur en marche). Cela va dépendre du nombre de cellules ou de caniveaux du positionnement (schémas 1 et 2). Il s’agit de faire un trou du diamètre de la sonde dans la gaine entre le ventilateur et le stock ventilé, à environ 1m-1,5 m de la sortie du ventilateur. Une aide méthodologique pour effectuer correctement cette mesure peut être obtenue sur simple demande à la Plate-Forme Métier du Grain à Boigneville à l’adresse PFMG@arvalisinstitutduvegetal.fr.

Schémas 1 et 2 : Points de prise de températures selon le nombre de cellules et des caniveaux de positionnement (points 1, 2 et 3)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10