En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Stockage des grains

Ventilation automatique : un équipement vite rentabilisé !

11 juillet 2013

L’intérêt des automatismes est qu’ils permettent de refroidir deux fois plus rapidement le grain qu’une ventilation déclenchée manuellement. Conséquences : l’achat d’un boitier type Sec-LIS® est très vite amorti grâce à des factures en électricité divisée par deux. Focus sur les économies possibles de faire.

Le retour sur investissement du boitier Sec-LIS® est calculé à du prix d’achat du boitier et des économies en électricité réalisées avec celui-ci.

Il dépend de la puissance du ventilateur sur l’installation, du tarif électrique souscrit et du nombre de cellules dont la ventilation de refroidissement est pilotée par le boitier Sec-LIS®.


En installations fermières, le retour sur investissement est donc compris entre un et huit cellules refroidies en 3 paliers. Autrement dit, l’achat du boitier Sec-LIS® peut être amorti dès la première cellule ventilée et au maximum à partir de la 8ème cellule.

Quel que soit le tarif souscrit, la puissance du ventilateur va fortement influencer le retour sur investissement. Plus la puissance du ventilateur est forte, plus le retour sur investissement va être rapide car pour un même nombre d’heure de ventilation, la consommation électrique en kWh va être plus élevée. Il est donc d’autant plus rentable d’investir dans un boitier Sec-LIS® que l’installation est de grande capacité (puissance du ventilateur importante).

Les projections des prix de l’électricité étant à la hausse, le retour sur investissement sera d’autant plus rapide dans les années à venir, sans oublier les économies réalisées tous les ans sur la facture électrique.


Tableau 1 : Economies potentielles réalisées sur la facture électrique pour la ventilation de refroidissement d’une cellule quelle que soit sa capacité




(1): Prix du kWh : 0.128€ ; (2) : Prix du kWh : 0.139€ (HP) et 0.096 € (HC); (3) : Prix du kWh : 0.106 € (Hiver HP) et 0.0743 € (Hiver HC) et 0.042 € (Eté HP) et 0.030 € (Eté HC)
Prix TTC - hors abonnement et primes
* 15 m3air/h/m3grain et 1 000 mair/m3grain (préconisations ARVALIS - Institut du végétal)

 

Le boitier Sec-LIS® comprend :

- une sonde de température de l’air extérieur ;
- un thermostat avec un écran pour la saisie de la température de consigne pour la mise en route et l’arrêt de la ventilation ;
- un compteur horaire pour suivre le nombre d’heures de ventilation.

Pour en commander un, contacter MTE SA,



Des résultats valables pour toute installation fermièreQuelle que soit la capacité stockée, le nombre d’heures de ventilation nécessaires pour refroidir est identique. En effet, toutes les installations sont conçues pour respecter deux paramètres, la dose spécifique et le débit spécifique. Autrement dit, pour n’importe quel système de ventilation de refroidissement, il faut que deux conditions soient respectées, c'est-à-dire :
 
- une quantité d’air qu’il faut insuffler pour refroidir le grain en moyenne de 1000 mair/mgrain ;
- une quantité d’air en m3 par heure et m3 grain soit d’environ 15 mair/h/mgrain (cas du blé).

Le nombre d’heures obtenus dans notre essai et donc le différentiel entre les deux modalités restent valables quelle que soit l’installation, sous réserve que cette dernière respecte les doses et les débits spécifiques préconisés.

Consultez ici l'article "Automatisation de la ventilation : un refroidissement deux fois plus rapide !"

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 14 juillet 2013 par SIMMONET

vous n abordez pas une seule fois le prix du boitier, alors que c'est ce qui nous intéresse

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10