En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Présentation de la digiferme de lorraine (video) Vidéo

Une Digiferme pour concevoir l’exploitation de polyculture-élevage de demain

15 février 2018

Découvrez en vidéo la Digiferme ARVALIS de Lorraine. Cette ferme de recherche et de démonstration inaugurée en 2016 propose d’évaluer les technologies du numérique pour construire l’exploitation de polyculture-élevage de demain. Implantée à Saint-Hilaire-en-Woëvre dans la Meuse, elle compte 60 ha de cultures, 70 ha de prairies, 55 mères charolaises et un atelier d’engraissement de jeunes bovins de 170 places.


A l’origine du projet, une réflexion prospective menée par l’ensemble des acteurs locaux de la recherche et du développement a permis de tracer les orientations stratégiques de cette ferme pour 2020 au travers de trois axes prioritaires : fertilité, protection intégrée et agriculture connectée.

Le premier axe de recherche vise à concevoir un système productif sur un sol fertile grâce à la synergie polyculture et élevage. Dans ce cadre, autonomie des systèmes fourragers, optimisation du pâturage grâce aux technologies du numérique, protection des sols cultivés avec des couverts végétaux sont des thèmes travaillés sur la ferme.

Dans un objectif de maîtrise des adventices et de protection de la ressource en eau, un deuxième axe met en œuvre une gestion globale intégrant agronomie et aménagement du paysage. Sur la ferme sont spécifiquement étudiées les technologies numériques qui pourront demain permettre de répondre à cet enjeu : destruction mécanique des adventices par robotique, cartographie des mauvaises herbes par drone pour mieux cibler les zones infestées.

Vers une agriculture connectée

Les nouvelles technologies du numérique doivent permettre de répondre plus précisément et plus rapidement aux grands enjeux auxquels font face les producteurs du Grand Est : l’optimisation technico-économique et la protection de l’environnement. Traçabilité des interventions, enregistrement de données de capteurs (activité des animaux pour le suivi des animaux malades, détection des chaleurs…), agriculture de précision… sont testés sur la Digiferme.

Toutes les technologies qui feront leur preuve trouveront alors progressivement leur place chez les agriculteurs.

Une ferme tournée sur l’extérieur

Le projet Digiferme s’intègre dans une démarche nationale chez ARVALIS, et met en œuvre divers partenariats (instituts techniques du domaine végétal et animal, entreprises du numérique, start-up, organismes économiques et de développement, enseignement…).

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10