En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Carence du blé en manganèse Nouveau sur ARVALIS-infos : les Fiches Accidents

Un outil d'aide au diagnostic des accidents de cultures

20 décembre 2012

Retrouvez désormais en ligne sur ARVALIS-infos.fr les Fiches Accidents céréales à paille d’ARVALIS – Institut du végétal. Carence en manganèse, attaque de la septoriose, dégâts de cécidomyies oranges, phytotoxicité d’un chlortoluron, vous y trouverez toutes les informations pour identifier les problèmes auxquels vous pouvez être confrontés pour les cultures de blé tendre, blé dur, et triticale. L’outil vous propose également pour chaque accident des solutions préventives et curatives pour les résoudre.


 

Cliquez sur l'image pour accéder aux fiches

Aujourd’hui, ARVALIS – Institut du végétal vous propose un nouvel outil pour mieux gérer les accidents auxquels peuvent être confrontés le blé tendre, le blé dur, et le triticale. Accessible librement sur le site Arvalis-infos.fr, il vous accompagnera de la reconnaissance des symptômes à la mise en place de méthodes de lutte pour éviter les accidents de culture.

Vous y trouverez des informations concrètes sur les principaux accidents d’ordre physico-chimique, climatique, ou agronomique, ou liés aux ravageurs, maladies, virus et à l'utilisation de produits phytosanitaires. Pour chacune des fiches, des photos et une description de l’accident vous sont fournis, et les situations à risques sont décrites. Des solutions de lutte préventive ou curative vous sont également proposées.

A titre d’exemple, vous saurez que les risques de carences en manganèse sont plus élevés dans des sols très aérés, soufflés. Cette carence physico-chimique se reconnaît par des dessèchements blancs à beige des feuilles entre les nervures, un port affaissé, flétri, mou, et des attaques en foyers irréguliers. En cas de carence précoce, la nuisibilité peut être élevée avec destruction des pieds dans les foyers les plus atteints. La reconnaissance rapide des symptômes d’une carence en magnésium est capitale pour limiter au maximum les pertes de rendement. En effet, un apport foliaire dès l’apparition des symptômes permet d’en limiter fortement l’incidence.

Retrouvez les Fiches Accidents dans le bloc "Les Fiches ARVALIS" à gauche de votre écran.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10