En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Contamination des céréales par les sclérotes Les vrai/faux de l'ergot

Un nettoyeur-séparateur élimine une partie des sclérotes

10 septembre 2020

Avec des réglages adaptés, un nettoyeur-séparateur peut réduire la teneur en sclérotes présents dans un lot de céréales. Mais ce ne sera jamais aussi efficace qu'un trieur optique ou qu'une table densimétrique.

Un nettoyeur-séparateur, moyennant un choix des grilles judicieux et un débit de travail réduit (réglages pour un nettoyage soigné), permet de réduire la teneur en sclérotes de l’ordre de 40 %.

L’utilisation de trieur optique ou de table densimétrique permet d’éliminer totalement les sclérotes d’un lot de céréales (> 95 %).

Résultats d'une expérimentation sur le nettoyage des grains (ARVALIS, 2015)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 11 septembre 2020 par ROEDERER

Ok. Merci pour ce renseignement. Beaucoup d'entre nous disposent à proximité de ce type d'appareil. Le problème est aussi de bien mesurer les conséquences d'une implantation d'un lot à 0,52 g/kg de sclérotes. Ensuite, est-ce que 0,943 g/kg de sclérotes est détectable "à l'oeil" pour essayer d'écarter les lots qui en contiennent le plus pour trier au mieux les lots qui n'en contiennent peu ou pas ? Comment procéder sans expérience pour bien juger à l'oeil un lot ? A partir de quel seuil la teneur est acceptable pour ne pas contaminer la parcelle ? Merci

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10