En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Micro-parcelles expérimentales de triticale semées avec une variété sensible à la verse, dans le Centre Protection des cultures

Triticale : évaluer le risque de verse avant toute intervention

27 mars 2019

Outre les pertes de rendement, la verse accentue les risques de germination sur pied. Voici les clés pour évaluer le risque sur triticale.

Historiquement, le triticale présentait une sensibilité importante à la verse, mais les efforts des sélectionneurs ont permis de diminuer sensiblement ce risque. Le triticale reste cependant plus exposé que le blé tendre.

A chaque variété, sa sensibilité à la verse

A la condition de bien raisonner la date de semis, les densités de semis et la fertilisation azotée (pas d’apport trop précoce), les variétés tolérantes ne nécessitent pas d’être régulées. Pour les variétés les plus sensibles, une application d’un régulateur, après évaluation du risque de verse, est potentiellement à prévoir.

Figure 1 : Classement des variétés de triticale par rapport à la tolérance à la verse – synthèse pluriannuelle nationale (2008-2018)

A noter qu’il existe de fortes différences de sensibilité entre variétés. Parmi les nouveautés 2018, on observe la sensibilité de Vivier et surtout RGT Kadjac.

Quelle stratégie ?

Les programmes à deux traitements restent exceptionnels et sont à réserver aux situations à risque très élevé (variété sensible semée trop dense, associée à un contexte de l’année très favorable à la verse).

Figure 2 : Programmes de régulation sur triticale en 2019

Pour accroître l’efficacité et limiter la phytotoxicité, les applications sont à réaliser sur des cultures en bon état et, si possible, dans des conditions climatiques favorables : temps poussant, lumineux et sans forte amplitude thermique (écarts inférieurs à 15 à 20°C).
Il est nécessaire de tenir compte des conditions climatiques le jour de l’application mais aussi durant les 3 à 5 jours suivants celle-ci.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10