En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
parcelle de blé bio à montaison Synthèse pluriannuelle

Quelle variété de blé tendre choisir en agriculture biologique ?

28 juin 2018

Parmi les différents leviers agronomiques mobilisés en AB, l’entrée variétale est un facteur important. Retrouvez les performances agronomiques et technologiques d’une trentaine de variétés de blé tendre étudiées dans le réseau national dédié à ce mode de production.

En agriculture biologique, certaines caractéristiques variétales sont plus recherchées qu’en conventionnel. La capacité des variétés à optimiser le rendement et la teneur en protéines, en situation d’azote limitante, est l’un des premiers critères de choix des variétés de blé tendre bio. Les acheteurs de blé bio exigent un minimum de 10,5 % de protéines. Le rendement en azote exporté dans le grain (QN grains) est un bon indicateur de l’efficacité de la variété à valoriser l’azote disponible en optimisant, à la fois, le rendement et les protéines.

L’aptitude à concurrencer les adventices est également un critère très apprécié. Les variétés comme Energo, Tengri ou Ehogold apportent de la hauteur, caractéristique qui participe à cette compétitivité.

Enfin, la résistance variétale aux maladies est également une caractéristique à valoriser en AB. Avec une pression de rouille jaune régulièrement élevée depuis 2012, les variétés sensibles sont à proscrire.

Rendement et protéines : un compromis parfois possible

En raison de l’effet de dilution de l’azote dans le grain, on observe une relation négative entre la teneur en protéines et le rendement. Les variétés à teneurs en protéines élevées, comme Togano, ont des rendements plus faibles. Les variétés de compromis, comme Renan ou Energo, atteignent des teneurs en protéines acceptables pour le marché bio, tout en maintenant des niveaux de rendement corrects. Enfin, les variétés les plus productives, comme Attlass, sont souvent considérées comme fourragères en raison de leurs teneurs en protéines plus faibles.

Tableau 1 : Positionnement des variétés de blé tendre en agriculture biologique selon le rendement et les protéines

Pour aller plus loin, téléchargez le positionnement des variétés selon la courbe rendement x protéines par grandes zones de production (pdf).

Tableau 2 : Caractéristiques des variétés de blé tendre en agriculture biologique

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Un réseau national d’essais variétés conduits en ABAnimé par l'Itab avec l'appui d'ARVALIS, ce réseau regroupe de nombreux partenaires (Chambres d’Agriculture, Groupements d’Agriculteurs Biologiques, INRA, Coopératives…). Mis en place depuis plus de 10 ans, il permet d’apprécier le comportement agronomique et technologique, en multilocal et en pluriannuel, d’une trentaine de variétés chaque année.
Qu’elles soient d’origine française ou du catalogue européen, issues de programmes de sélection spécifiques pour l’agriculture biologique ou visant une conduite en agriculture conventionnelle, toutes possèdent des caractéristiques qui pourraient a priori être intéressantes dans les conditions de l’AB en France.  Ouest Sud Nord Centre

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 30 juin 2018 par CLOITRE

Fusariose : que fais-t-on des blés bio fusariés à plus de 50% ?