En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
vidéo cécidomyies Ravageurs du blé

Surveiller les cécidomyies autour de l’épiaison/floraison

17 mai 2018

Les cécidomyies profitent de la floraison des céréales pour pondre dans les épis. Pierre Taupin, spécialiste ravageurs chez ARVALIS - Institut du végétal, nous explique leur cycle biologique et donne quelques repères pour bien positionner les interventions en cas de nécessité.

Le mois de mai représente une période cruciale pour les cécidomyies. L’intensité des sorties des adultes dépend de la pluviosité de ce mois : plus les précipitations sont élevées, plus les vols sont importants.

Les larves présentes dans les épis vont sortir de l’épi juste avant la récolte, tomber au sol, se mettre dans un cocon et s’enfouir dans le sol jusqu’au printemps suivant. Cette période de repos obligatoire est appelée diapause. Après cette diapause, la larve sort de son cocon, début mai, et doit remonter vers la surface pour se transformer en pupe puis en adulte. La transformation en pupe est d’autant plus facile que l’humidité du sol permet une remontée rapide des larves à la surface.

En cas de mois de mai sec, la larve est capable de se mettre à nouveau dans un cocon pour sortir l’année suivante.

Une fenêtre d'intervention très étroite

Les insectes viennent dans les parcelles de blé pour pondre dans les fleurs. Les périodes sensibles des céréales se situent donc autour de l’épiaison et surtout de la floraison. La femelle a besoin que la fleur soit bien ouverte pour pondre à l’intérieur, juste au niveau du futur grain.

Si la sortie du vol ne coïncide pas avec le stade sensible ou si la variété est résistante, il n’y a pas de problème.

En période sensible, l’intervention peut être déclenchée quand dix cécidomyies sont piégées par cuvette jaune pendant 24h, ce piégeage étant mis en place dès l'épiaison.

En l'absence de piégeage préventif, les parcelles doivent être surveillées de près. Les cécidomyies peuvent être observées au crépuscule, vers 21h, si les températures sont adéquates et le vent pratiquement absent. Si ces conditions sont réunies, il faut intervenir immédiatement.

Quels produits ?

Il faut appliquer des produits de contact et positionner le traitement lorsque les insectes sont en train de pondre. Il y a très peu d’intérêt à avoir de la persistance d'action, vu que ce sont des insectes à durée de vie très éphémères.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10