En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Strip-till : les réglages à privilégier pour des passages d’été Préparation du sol

Strip-till avant le semis du colza : les bons réglages

08 août 2018

Le strip-till peut s’envisager en vue d’implanter un colza sous réserve de respecter certains réglages et délais de passage selon le type de sol.

Tableau des périodes de travail pour les grands types de sol

Quel type de travail avant le semis ?

Un travail « classique », avec un passage unique de strip-till précédant le semoir de quelques jours, peut s’envisager seulement dans les sols légers voire intermédiaires. Dans le cas des sols argileux, le travail profond doit être obligatoirement réalisé sitôt la parcelle récoltée et un passage de disque mulcheur (reprise superficielle) sur le rang peut être éventuellement envisagé avant le semis pour affiner suffisamment la bande.

Dans ces situations, il faudra veiller à :
- avoir une vitesse d’avancement élevée pour maximiser l’émiettement (de 8 à 12 km/h) . En situation très enherbée, privilégier des vitesses plus faibles (7 km/h maxi) pour limiter le flux de terre et par là-même les levées d’adventices.
- avoir une profondeur de travail qui soit un compromis entre humidité de sol satisfaisante, émiettement de la terre, puissance requise et vitesse permise → le plus souvent aux alentours de 15 voire 18 cm).
- régler les chasse-débris de façon à bien dégager la paille de la bande de semis : ils peuvent être agressifs, notamment sur chaumes rebroyés.
- privilégier un équipement de finition qui laisse un profil refermé pour le maintien de l’humidité. Un passage de rouleau peut être réalisé le cas échéant.
- surveiller les limaces qui privilégient une circulation dans les zones fissurées.

Travail du sol et semis en un passage : c’est possible sur colza



Contrairement aux cultures de printemps, la combinaison du strip-tiller avec le semoir monograine peut être pertinente lors des semis de colza. Elle s’adresse toutefois à des terres légères, demande un tracteur de gros gabarit avec plus de puissance de relevage, bien lesté à l’avant (si outil porté) et une vitesse d’avancement moindre (car souvent limitée par le semoir). En outre, cela n’est pas toujours possible selon les modèles de strip tillers.



En parallèle, certains constructeurs proposent des kits de semis pour colza sur des machines non disponibles en combiné. Cela consiste à ajouter des éléments semeurs type céréale sur chaque rang et une trémie pour le dosage des graines. La précision de semis n’est certes pas équivalente à celle d’un semoir monograine mais cela permet de perdre le minimum d’humidité du lit de semences et de limiter la consommation de carburant et le temps de travail.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

3 commentaires 10 août 2018 par BIZIEUX

Je sème mes colzas avec un semoir monograine combiné au stipp-till depuis 2 ans, dans des terres de limons perrucheux. Dans les ronds de cailloux (silex), le strip-till passe bien et dégage les pierres devant le semoir (aidé par les chasse-paille du semoir). Deux conditions à respecter: socs au carbure, et strip-till en non-stop hydraulique pour éviter d'abimer les socs. Inconvénient: il arrive que des cailloux coincent les chasse-paille ou les roulettes de rappui du semoir.

10 août 2018 par DEGHILAGE

Ce système n'est pas particulièrement adapté sur des sols à potentiels faibles à moyens compte tenu dans la plupart des cas les écartements sont trop important entre rangs > 60 cm...j'ai encore l'exemple d'un agriculteur qui sème à 32 cm (1 rang sur2)au semoir à céréales bien réglé +/- 40-45 grains/m²...sol très bien préparé par un labour dés récolte de blé puis 2-3 affinages et faux semis ce qui en même temps oxygène et "muri" le sol .** 2015 40 qx/ha - 2016 42 qx/ha - 2017 47 qx/ha - 2018 32 qx/ha… Faut-il vraiment se compliquer la vie pour faire du colza ??? Il faut une très bonne technicité, intervenir sur tout le cycle au bon moment...plutôt agir avant qu'après le passage du train.. Appliquer (non pas en théorie) en réalité une rotation de 4-5 ans...

10 août 2018 par BEETS

Qu'en est il du strip till dans les terres avec une forte présence de silex ? La technique serait tres economique mais on ne trouve pas d'info ! merci