En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Messagerie Occitanie

Stades du blé dur : l'avance s'installe

18 février 2021

Le développement du blé dur s'accélère à la faveur de la douceur actuelle, avec des cumuls de températures élevés et des levées rapides dans l’ensemble.

Dans les zones peu touchées par les excès d’eau, les premiers épi 1 cm sont visibles.

Dans les zones hydromorphes et souffrant d’ennoiement, le développement de la plante est arrêté et ne reprendra que lors du ressuyage de la parcelle. Dans ces situations, les stades se décalent et peuvent prendre 5 à 10 jours de retard.

Tableau 1 : prévisions des stades épi 1 cm, 1 nœud, deux nœuds, F1 pointante, épiaison et floraison – fréquentielles de En Crambade au 12/02/2021

En zones hydromorphes, le développement des blés durs est stoppé et il y aura un décalage de stades par rapport à ces cas-types.

Verse : risque limité en semis tardif

Cette année, le risque de verse dépend avant tout de la date de semis :
- Sur les semis précoces de fin octobre en sol profond, les développements des blés durs étant en avance, le risque de verse est plus important. Il est nécessaire de faire attention aux variétés les plus sensibles comme ATOUDUR et ANVERGUR en sol profond.
- Sur les dates de semis plus tardives, le risque est limité.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10