En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Blé tendre au stade plein tallage en février 2018 dans le Sud-Ouest Messagerie Midi-Pyrénées / Ouest audois

Stades des céréales : de début tallage à plein tallage

08 février 2018

Le point sur les stades des céréales et les prévisions selon les dates de semis, pour le blé tendre, le blé dur et l’orge.

Les stades des céréales vont de plein tallage (plus de 3 talles) pour les premiers semis, à début tallage pour les semis du 25 novembre.

Le cumul de températures observé depuis le semis jusqu’à aujourd’hui est dans les normales. Les besoins en somme de températures entre le semis et le stade début tallage sont d’environ 450°C.

Pour les semis de fin octobre, le stade épi 1 cm est prévu mi-mars dans le cas des blés durs. Les blés tendres et les orges devraient atteindre ce stade début mars. Les stades prévisionnels des blés sont assez proches des valeurs médianes mais présentent toutefois un léger retard en blé dur, notamment pour les semis les plus précoces.

Pour les semis de mi-novembre, les stades épi 1 cm sont prévus fin mars.


Tableau 1 : Prévisions des stades « début tallage », « épi 1 cm » et « 1 nœud » pour blé tendre sur le poste météo d’Auch (32), blé dur sur le poste d’En Crambade (31) et orge sur le poste de Montans (81)

Maladies : peu d’inoculum mais attention à la rouille bruneLa douceur de janvier associée à une forte pluviométrie associe des conditions propices à une pression fongique élevée. Cependant, peu d’inoculum est actuellement observé, probablement du fait de faibles contaminations à la dernière campagne et de la sécheresse automnale, ayant ainsi limité les contaminations précoces. Aucun traitement fongicide n’est à envisager avant le stade épi 1 cm.

Septoriose
Des symptômes sont parfois observés sur feuilles basses, sur variétés sensibles. Cette présence est habituelle à cette période de l’année. L’évolution de la maladie sera déterminée par les pluies du mois de mars. Aucun traitement fongicide n’est à envisager avant le stade 2 nœuds.

Rouille brune
Des symptômes de rouille brune ont été ponctuellement observés sur les semis précoces de blé tendre et blé dur (variétés sensibles à moyennement sensibles).

Rouille jaune
Les températures très douces de la fin du mois et l’importante pluviométrie ont permis la multiplication de l’inoculum. Les températures du mois de février et mars seront déterminantes pour l’évolution des contaminations.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant