En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Implantation des blés Messagerie Méditerranée

Semis des céréales à paille : les clés de la réussite

15 octobre 2020

Les feux sont au vert pour l’implantation des céréales d’hiver. Rappels des bases techniques pour réussir les chantiers de semis.

Les semis ont démarré (semis direct) dans l’Ouest Hérault. Dans les autres secteurs, les agriculteurs hésitent à sortir le semoir dès maintenant.

Nous encourageons de commencer dans tous les secteurs, à part dans les problématiques suivantes :
1) pressions ray-grass importantes avec impossibilité (ou non souhait) de désherber dans la foulée du semis ou dans les 8 à 10 jours suivant.
2) zones à risques pucerons (milieux mixtes, haies, bois, présence de maïs aux alentours), particulièrement pour les agriculteurs qui ne suivent pas de manière régulière le risque (évolution des températures, observation) et/ou qui ne souhaitent pas intervenir avec un insecticide si le risque est présent.
3) terrains qui se noient habituellement ou avec des coulées de terres (piémont des Cévennes et Alpes). Pour les agriculteurs concernés, évaluez le risque en fonction de votre expérience sur vos parcelles et suivez bien l’évolution des prévisions dans les jours qui viennent.

En dehors de ces configurations, commencez à semer (au moins une première partie).

Précautions à prendre avant de semer

1) Pour un semis précoce, ne pas semer des variétés trop précoces : Claudio, RGT Aventadur, Santur ne sont pas adaptées !
2) Ne pas semer trop dense. 210 à 230 grains/m² suffisent.
3) Ne pas labourer « à tout prix » : pour ceux qui n’ont encore rien préparé, privilégier un travail du sol superficiel, il devient risqué à la date d’aujourd’hui de faire un labour. Il faut le réserver à des situations de gestion du ray-grass compliquées.

Figure 1 : Densités de semis recommandées

Désherber avant l’hiver

Un désherbage chimique précoce est fortement recommandé.

Pour se faire, l’association prosulfocarbe (Défi) + DFF (Compil) peut être utilisée.

L’ajout de 100 g/ha de DFF (Compil 0,2  l) au prosulfocarbe en prélevée régularise son efficacité sur ray-grass (+ 30 % en moyenne).

Utilisé seul, le prosulfocarbe a une efficacité très variable (de quasi nulle à plus de 90 %), pour une moyenne de 50 à 60 %.

Une spécialité à base de chlortoluron peut être ensuite utilisée en postlevée en cas de repousses ou forte pression de ray-grass sur la parcelle.  

L’enchaînement le plus efficace est logiquement :
• Prélevée : Défi (3 l/ha) + Compil (0, 15 à 0,2 l/ha)
• A 2 feuilles, 20 – 30 jours après : chlortoluron (1500 g/ha).

Ne renoncer à un herbicide précoce que s’il n’y a pas du tout de ray-grass.

En cas d’impossibilité d’utilisation d’un prosulfocarbe, basculer sur des spécialités à base de chlortoluron. Une spécialité à base de chlortoluron et de DFF pourra être utilisée en pré ou postlevée (Constel 4 l), ou un mélange de chlortoluron (1400 g) avec une spécialité à base de DFF et pendiméthaline (Codix 2 l).

En cas de forte pression, il est possible de faire un chlortoluron en prélevée à 1500 g puis de revenir en postlevée avec une spécialité à base de flufénacet (120-150 g/ha maximum): par exemple Battle delta (sauf si dff en prélevée type Constel) ou Pontos ou Xinia.

En cas d’utilisation du flufénacet, attention à la dose sur blé dur ! Respectez bien la dose indiquée ci-dessus. Rapprochez-vous de votre conseiller en cas de doute.

Figure 2 : Positionnement d’un herbicide précoce selon le stade de la plante

Comment positionner son herbicide pour éviter la phytotoxicité ?

• Prélevée
Dans les 3 jours qui suivent le semis, tant qu’il y a 2 cm de terre au-dessus du germe, les produits sont sélectifs.

• Pendant la levée
Entre germe à 1 cm sous la surface et 1 feuille entièrement sortie : pas de désherbage* (voir exception sur figure 2).

• A partir de 1 feuille
Si la culture est homogène et poussante, vous pouvez désherber. Sinon, attendez 2 feuilles.

Pour en savoir plus, téléchargez le bulletin ABDD n°2 de la campagne 2020/21.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10