En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Blé dur à maturité en 2021 en Occitanie Messagerie Occitanie

Semis de blé dur : la régularité est la clé du succès

07 octobre 2021

Avec des rendements et des qualités variables d’une année à l’autre, semer du blé dur a-t-il de l’intérêt ? Une analyse pluriannuelle permet de répondre "oui".

Entre le prix, la qualité et les aléas en végétation, la variabilité du résultat économique est forte en blé dur. Il est donc difficile de faire une projection sur les performances de la culture d’une campagne à l’autre. Néanmoins, une telle variabilité ne veut pas dire que le résultat global est nécessairement négatif.

En comparaison avec le blé tendre, culture moins gourmande en intrants et plus productive, le blé dur reste intéressant. Deux campagnes seulement se montrent "négatives" sur les treize dernières, selon l’Observatoire ARVALIS-Unigrains et les données CER de la Haute-Garonne (les prix payés prenant en compte les réfactions et les différentes stratégies de commercialisation, que ce soit en blé dur ou en blé tendre). Seuls les chiffres spécifiques à la Haute-Garonne sont disponibles, mais ils sont assez représentatifs des situations de la région.

En moyenne, sur ces 13 années, le différentiel de marges brutes entre blé dur et blé tendre est de 260 €/ha. Par contre, si l’on essaye de se décider pour le blé dur en fonction du marché, lui-même assez volatile d’une année à l’autre, il est peu probable que l’on choisisse les bonnes années uniquement.

Figure 1 : Différentiel de marges brutes entre blé dur et blé tendre – Données de Haute-Garonne
Différentiel de marges brutes entre blé dur et blé tendre – Données de Haute-Garonne

En d’autres termes, si le choix s’oriente vers du blé dur, il est préférable d’en faire chaque année pour diluer les aléas, plutôt que d’essayer de « viser » les bonnes années, chose quasi-impossible.

Pour en savoir plus, téléchargez le bulletin Challenge Blé dur n°1 du 4 octobre 2021.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10