En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lin fibre d’hiver : jusqu’à quand semer ? Messagerie Hauts-de-France / Normandie / Ile-de-France

Semer du lin fibre d’hiver devient risqué

14 novembre 2019

Depuis le 20 septembre, des cumuls de pluies significatifs touchent l’ensemble du secteur linier, ce qui a perturbé les chantiers de semis de lin d’hiver. Avec la baisse des températures, des semis tardifs peuvent compromettre la réussite de la culture.

Une pluviométrie supérieure à la moyenne sur les 20 dernières années

Depuis fin septembre, les épisodes pluvieux se succèdent sur le secteur linier. Entre le 20 septembre et le 10 novembre, des cumuls jusqu’à 300 mm sont relevés (tableau 1).

Tableau 1 : Pluviométrie cumulée entre le 20 septembre et le 10 novembre en comparaison à la médiane sur la période 1998-2018

Deux risques liés au semis tardif

Dans les conditions actuelles, deux risques compromettent la réussite des implantations de lin d’hiver : le ressuyage du sol et le gel.

► Le niveau de ressuyage des sols n’est pas satisfaisant pour garantir une bonne structure de sol et donc un semis dans de bonnes conditions

► Si toutefois le semis peut être mis en œuvre, la croissance du lin sera lente au regard des températures froides annoncées. Le stade 5 cm, à partir duquel le lin fibre d’hiver est moins sensible au gel, ne sera pas atteint avant que le risque de gelées significatives n’intervienne. Un épisode de gel avant le stade 5 cm peut alors provoquer la disparition de tous les germes.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10