En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Miniature blé tendre stade 1 feuille Technique culturale

Semer du blé tendre en agriculture biologique

10 janvier 2014

Pour semer dans des conditions optimales, il est important de tenir compte de la période, de la densité et de la profondeur d’implantation.

En agriculture biologique, plusieurs précautions sont à prendre concernant le semis. En premier lieu, la date de semis doit être raisonnablement retardée. Au moins trois bonnes raisons justifient les semis tardifs : avoir le temps de réaliser le ou les faux-semis qui permettront de « semer propre », limiter le temps d’exposition de la jeune culture à des infestations de ravageurs et limiter la pression de graminées à l’automne. La bonne fourchette de dates de semis s’étale du 15 octobre au 15 novembre en situation de plaine, et de fin septembre à fin octobre en situations d’altitude. La date de semis doit également tenir compte de la durée du cycle cultural, des conditions stressantes attendues en fin de cycle militant pour des semis un peu plus précoces.

Entre 250 et 350 grains par m²

Il est préconisé de semer, à date normale et en toutes situations, entre 250 à 350 grains par mètre carré. Cela équivaut à un poids de semences par hectare compris entre 120 ou 160 kg pour un PMG moyen. Attention, la densité doit être plus forte de 10 % lorsque les conditions de semis sont très humides. Ces propositions sont calculées à partir d’une faculté germinative courante de 90 % et plus pour des semences certifiées. En cas de semis de fin d’hiver, ces indications sont revues à 400-450 grains par mètre carré.

Semer à bonne profondeur

Un semis de blé doit se faire entre 2 cm et 4 cm de profondeur. En cas d’utilisation d’une herse étrille ou d’une houe rotative, il ne faudra pas aller en-dessous de 3 cm de profondeur, pour éviter d’arracher des plantes en désherbant. Enfin, il faut garder à l’esprit que plus le semis est profond, plus la date de levée sera décalée et le tallage réduit.

Tableau 1 : Densité de semis en période optimale de semis
(du 20 octobre au 10 novembre en plaine)

Type de sol Objectif de peuplement (plantes/m²) Densité de semis mini(2)
(grains/m²)
Densité de semis
maxi(2)
(grains/m²)
Quantité de semences(3) mini (kg/ha) Quantité de semences maxi (3) (kg/ha)
Favorable : limon sain, argilo-calcaire profond 250 280 310 115 130
Séchant : gravier, argilo-calcaire superficiel, solognes… 300  330 370 140 155
Humide : limon humide, argile… 350 380 430 160 180

(1) en semi tardif, ces valeurs devront être augmentées de 15 %
(2) mini= bonnes conditions de semis, maxi= conditions motteuses ou préparations trop fines ou charge en cailloux très élevée ou risque d’excès d’eau hivernal
(3) pour un PMG moyen de 42 g

Pour en savoir plus, découvrez la brochure « Produire du blé tendre de qualité en agriculture biologique ».

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10