En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lutte contre la rhynchosporiose Messagerie Bourgogne-Franche-Comté

Rhynchosporiose sur orge : élaborez vos programmes fongicides

26 mars 2020

Les orges d’hiver surprennent tous les ans par la rapidité de la montée des maladies. Cette année, la pluviosité et la douceur ont favorisé le développement de l’inoculum de la rhynchosporiose. Afin de ne pas se faire surprendre, c’est le moment pour commencer à mettre en œuvre un programme fongicide.

Alors que les orges d’hiver débutent leur montaison, déjà plus de la moitié des parcelles sont affectées par la rhynchosporiose, selon le dernier Bulletin de Santé du Végétal.

La dépense fongicide optimale est fortement influencée par la résistance variétale et le débouché

Le prix de vente de l’orge et le niveau de dégâts des maladies attendu au printemps 2020 sont des éléments déterminants dans le choix du programme de protection. Synthèse des deux clés du raisonnement, la variété, qui par son débouché prévu et son niveau de tolérance aux maladies peut faire varier la dépense fongicide a priori.

A réajuster en fonction de l’actualité, le prix de vente retenu est de 14 €/q pour un débouché hiver brassicole et 13 €/q pour un débouché fourrager. A titre d’exemple, on pourra partir sur la base d’une dépense de 55 – 60 €/ha pour une variété brassicole type Etincel ou 50 – 55 €/ha pour une variété fourragère comme KWS Jaguar.

Pour un débouché printemps brassicole en semis d’automne, on retiendra 16 €/q. Sur cette base et une nuisibilité des maladies probable autour de 15 q/ha pour RGT Planet, par exemple, on pourra partir sur une dépense prévisionnelle en fongicides de l’ordre de 55 – 60 q/ha.

Tableau 1 : Dépense fongicide optimale théorique (€/ha) sur escourgeon et orge d’hiver en fonction de la pression parasitaire attendue et sous plusieurs hypothèses du prix (12 à 17 €/q) - Base essais pluriannuels

Propositions de programmes fongicides pour 2020

Sur un plan pratique, par précaution, nous invitons à diversifier les modes d’action et les molécules : une seule strobilurine par hectare et par an est notre conseil depuis longtemps. Dans le même esprit, nous recommandons une seule application par saison de SDHI, comme nous l’avions déjà proposé depuis deux ans. S’agissant des triazoles, on s’efforcera d’alterner les molécules.

Depuis trois ans, dans les situations où la résistance vis-à-vis de l’helminthosporiose est la plus fortement implantée, l’efficacité des associations SDHI + triazole est affectée significativement. Elle repose principalement sur le seul triazole présent dans cette association. Dans un contexte dominé par l’helminthosporiose, il est préférable d’utiliser un mélange triple triazole + SDHI + strobilurine en T2 au printemps 2020. Pour les variétés peu sensibles aux maladies, on peut en rester aux associations SDHI + triazole ou triazole + strobilurine.

La liste des produits proposés dans les programmes régionaux n’est pas exhaustive. Par ailleurs, tous les produits cités sont référencés sur la « Liste des spécialités phytopharmaceutiques recommandées sur orge de brasserie ». Les tarifs sont ceux des catalogues firmes.

Covid-19 : les équipes régionales d’ARVALIS restent mobilisées et connectéesL’épidémie ne nous fait pas oublier que la campagne agricole se poursuit avec ses aléas, en particulier cette année où les conditions de cultures sont très compliquées. En ces temps de confinement et de difficultés d’accéder facilement aux parcelles, lors de vos tours de plaine et observations, n’hésitez pas à nous faire remonter tous les problèmes observés en culture et/ou questions de conjoncture via nos mails. Nous prendrons le temps d’y répondre et/ou en mutualisant les retours avec un message dédié toujours dans le souci d’accompagner au mieux les producteurs.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10