En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
infestation de graminées (vulpins) parmi des jeunes plantes d'orge d’hiver dans le Centre en 2019 Messagerie Centre / Ile-de-France / Auvergne

Résistance aux antigraminées : inutile d’associer deux produits à dose réduite

14 février 2019

Dans notre région, les ray-grass et les vulpins sont malheureusement fréquemment résistants aux antigraminées de sortie d’hiver. Dans ce cas-là, aucune solution efficace n’existe...

Actuellement, les solutions antigraminées reposent sur seulement deux modes d’action (groupes HRAC A et B) très touchées par des phénomènes de résistance.

En cas de résistance, les jeux sont faits ! Dans le cas contraire, des traitements herbicides sont envisageables, à condition d’intervenir sur de jeunes plantules et, si possible, avant l’apport d’azote.

Tableau 1 : Les antigraminées disponibles en sortie d’hiver sur blé tendre

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Il est illusoire de penser que les associations de deux produits A + B à des doses réduites pourront résoudre un problème de résistance :
- leurs efficacités sont généralement inférieures à la dose pleine du produit le plus efficace du mélange.
- de telles associations favorisent la sélection de populations résistantes à ces deux modes d’action.

Une application de deux produits A + B aux doses pleines peut être une solution de secours quand on ne connaît pas le statut de résistance de sa parcelle. Cette solution est chère et sans garantie d’efficacité !

Le cas particulier des bromes

Le fractionnement des antibromes est préconisé pour optimiser leur efficacité (intervalle de 3 semaines).

A noter qu’un labour ponctuel avant le semis est souvent plus efficace pour gérer ce type d’adventices (en lien avec un taux annuel de décroissance élevé).

Pour en savoir plus :

- Visionnez la vidéo « Gestion des résistances herbicides en grandes cultures »
- Consultez toutes nos préconisations régionales sur le désherbage

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

2 commentaires 15 février 2019 par GUIARD

Bonjour, j'ai semé de l'escourgeon le 29 octobre sur un labour du 15/10 pour cause de champ très sale en vulpin. j'ai traité en prélevée début novembre, toujours après une pluie. avec trooper 1.7l et codix 1.4l. et je n'ai pas mis le fosburi après. Ce matin, difficile de trouver quelques vulpins et bonne implantation mais tallage plus modéré, à voir le rendement final si je sème au 20/10 en 2019. OLIVIER sud de CHARTRES.

15 février 2019 par GAUTIER

bonjour j'ai décalé mes semis d’orge d'hiver de 20 jours et cela m'a amené en plus de vulpins j'en n'ai jamais vu autant désherbage délicat avec les pluies de novembre et décembre (200 mm) je mis 2 litres de defis et 1,5 litres de prowl au semis et je voulais mettre 0,6 de fosbury huit jours plus tard mais pas possible avec cette pluie je suis triste de voir cette inefficacité

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10