En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Maïs à floraison Vidéo

Repérer le stade floraison du maïs pour prévoir la date de récolte

05 juillet 2018

En maïs fourrage, la date de floraison donne une première estimation de la date de récolte. Dès qu'une plante sur deux porte des soies au niveau des futurs épis, la parcelle a atteint le stade floraison. Observez, en vidéo accélérée, la sortie des soies.

Le stade du maïs à la récolte est déterminant pour la qualité de l’ensilage. L’objectif est de récolter à un taux de matière sèche de 32-33 % de la plante entière.

Récolter trop tôt (moins de 30 % MS), c’est un manque à gagner en rendement et le risque de pertes de sucres au silo par écoulement de jus. Récolter trop tard (plus de 35 % MS), c’est prendre le risque d’une mauvaise conservation et d’une moins bonne valorisation du fourrage.

50 % des plantes portent des soies, c’est la floraison !

La floraison correspond à la sortie des soies, au niveau du futur épi. Une plante est fleurie lorsqu’elle présente au moins une soie. On considère qu’une parcelle est fleurie quand 50 % des plantes présentent des soies.

A partir de la floraison, la plante met en place puis remplit ses grains, source principale de rendement et d’énergie. A la récolte, les grains représentent 45 % du rendement et 65 % de la valeur énergétique du fourrage.

La date de floraison est un indicateur de la précocité de la parcelle

La connaître et la noter est utile à la prévision de la date d’ensilage. A partir de ce stade, il faut environ 550 à 700 degrés/jour pour atteindre le stade optimal de récolte plante entière, soit 45 à 70 jours selon les régions et le scénario climatique.

Il est nécessaire de prévoir une seconde visite du champ un mois après la floraison pour observer le remplissage du grain et estimer l’avancement de la culture. Dans tous les cas, il ne faut pas prendre de décision sur la date de récolte fourrage avant ce second rendez-vous.

Vigilance en 2018

Avec les conditions de semis très variables du nord au sud de la France en 2018, une attention particulière doit être portée cette année à l'apparition de ce stade.

En fonction de la date de semis et des conditions de températures, les dates de floraison seront décalées - en avance ou en retard - par rapport à la normale dans plusieurs régions françaises.

Dans le nord-est de la France, les floraisons seront significativement en avance : de 5 à 10 jours en Champagne-Ardenne et de plus de 10 jours en Alsace et en Lorraine. Cela laisse entrevoir des récoltes de maïs fourrage précoces, à l'image de 2017, sous réserves des conditions météo estivales et automnales.

Dans le Sud-Ouest, les conditions pluvieuses de ce printemps ont grandement perturbé les semis de maïs. On observe aujourd'hui des retards en végétation liés aux dates de semis. Les floraisons seront plus tardives que la normale, de 8 à 12 jours, voire plus. Les dates de récolte seront décalées de 10 à 20 jours a minima.

Les maïs du Grand Ouest se trouvent, en moyenne, en situation assez proche de la normale, légèrement en retard en Normandie et dans le bocage angevin, sans qu'on puisse conclure à ce jour sur la période de récolte.

Quelle que soit la région, il existe une diversité intrarégionale des dates de semis d'autant plus importante que la pluie a perturbé les chantiers d’implantation.

Une visite des parcelles est donc plus que jamais indispensable au moment de la floraison.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant