En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Vulpie dans une parcelle de blé dur avant les semis de blé dur 2019 en Occitanie Messagerie Occitanie

Ray-grass et vulpie en blé dur : penser aux applications dès le semis

03 octobre 2019

Augmentation des intensités d’infestation en ray-grass, folle avoine, vulpie... et progression des résistances aux herbicides : la gestion des graminées en blé dur est devenue problématique. Les traitements d’automne sont incontournables.

Des difficultés peuvent également affecter la gestion des dicotylédones, avec l’apparition, plus récente de cas de résistance aux sulfonylurées (coquelicot…)

Une stratégie performante doit s’appuyer sur les leviers agronomiques ou mécaniques complémentaires à la lutte chimique. Cela implique de diversifier et adapter les solutions de lutte sur les parcelles à problèmes :

→ éviter les retours trop fréquents de céréales,
→ réaliser un labour en tête de rotation (solution efficace pour réduire le stock semencier notamment en bromes, ray-grass, vulpie, vulpins),
→ réaliser un ou plusieurs faux-semis avant l’implantation des céréales,
→ alterner les familles chimiques,
→ éviter les semis trop précoces.

Tableau 1 : Efficacité potentielle contre les graminées

Les programmes de désherbage

Dans les situations les plus sales, il est recommandé de réaliser au moins un traitement à l’automne avec un herbicide antigraminée racinaire rattrapé si nécessaire sortie hiver.

Tableau 2 : Programmes herbicides recommandés en cas de fortes infestations de ray-grass (plus de 10 plantes/m2)


Tableau 3 : Programmes herbicides recommandés sur les autres graminées

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10