En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Les légumineuses utilisées en culture pure ou en association jouent un rôle majeur dans la rotation. Les légumineuses

Quels intérêts pour la rotation ?

11 juillet 2010

Les légumineuses utilisées en culture pure ou en association jouent un rôle majeur dans la rotation. Leur intérêt agronomique n’est plus à démontrer. La structure du sol, la fourniture d’azote pour les cultures associées ou qui lui succèdent,leur concurrence vis-à vis des adventices en sont les meilleurs exemples !

  ►Intérêt pour la structure du sol
  ►  Intérêt pour la fourniture d’azote 
  ►  Intérêt pour la concurrence vis-à-vis des adventices
  ►  Intérêt pour reconstituer les stocks fourragers

Intérêt pour la structure du sol

Le système racinaire souvent très développé des légumineuses favorise la structure du sol. Certaines possèdent un pivot (luzerne) qui permet d’avoir une action en profondeur favorisant ainsi l’infiltration de l’eau et l’alimentation des plantes…

"Retour haut de page"

Intérêt pour la fourniture d’azote

 La fixation de l’azote par les légumineuses leur confère un rôle majeur dans la rotation. Les nodosités présentes au niveau du système racinaire « captent » l’azote atmosphérique qui est directement valorisé par le couvert présent. Cet azote est également libéré et mis à disposition des cultures suivantes après retournement.
- Au cours de la campagne, en culture associée, 30 % de légumineuses dans une prairie équivaut à environ 100 unités d’azote fournies aux graminées.
- Après retournement : la libération de l’azote va bénéficier aux cultures suivantes. Le supplément de fourniture d’azote (photo 1 : pivot racinaire
de la luzerne) dû à la minéralisation des résidus de légumineuses est important. Pour la luzerne en pure, par exemple, il peut s’élever entre 100 et 160 kg N/ha sur les 18 premiers mois avec plus de 50 % de l’azote libéré dès la première année.



"Retour haut de page"

Intérêt pour la concurrence vis-à-vis des adventices

Fortement conseillées en associations avec des graminées (dactyle, fétuque, RGA, RGH...) les légumineuses jouent leur rôle de concurrence vis-à-vis des adventices grâce à un recouvrement important du sol. On peut les utiliser en regarnissage des prairies ou en interculture (tournesol, colza, orge de printemps).

"Retour haut de page"

Intérêt pour reconstituer les stocks fourragers

Lorsque le printemps est particulièrement sec et froid, les stocks fourragers sont très vite mis en défaut. Dans ce contexte difficile, l’association graminées + légumineuses est la meilleure réponse pour assurer une production en quantité et qualité au pâturage comme à l’ensilage !
Les intercultures de 4 à 8 mois pourront être valorisées par l’utilisation de dérobées. Par exemple, les associations Ray Grass d’Italie + Trèfles sont très efficaces pour reconstituer les stocks en quantité (1 à 3 exploitations) et en qualité (UF et PDI) tout en faisant des économies d’azote pour la culture suivante.

"Retour haut de page"

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10