En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Un tracteur qui désherbe du blé Nouveau catalogue des usages

Usage élargi pour quelques herbicides autorisés sur blé tendre

04 septembre 2014

Avec l’entrée en vigueur du nouveau catalogue des usages, les cultures comme le blé dur et le triticale vont bénéficier d’herbicides déjà autorisés sur blé tendre. Encore faut-il qu’ils soient sélectifs de ces cultures !

Applicable depuis le 1er avril 2014, le nouveau catalogue des usages des produits phytosanitaires témoigne d’une volonté de simplification. Elle se traduit par une diminution du nombre d’usages grâce au regroupement de cultures ou de cibles visées.

Du côté des herbicides, ce regroupement devrait permettre aux agriculteurs de bénéficier de plus de solutions sur certaines cultures.

Des usages élargis grâce aux cultures « rattachées »

Concrètement, il existe désormais une culture dite « de référence » (ex : le blé) et un certain nombre de cultures, dites « rattachées », qui sont automatiquement associées à cette culture « de référence ». Ainsi, l’épeautre et le triticale sont désormais rattachés au blé.

La portée de l’usage inclut également les notions de printemps/hiver et dur/tendre. Ainsi, le blé dur d’hiver est inclut dans la portée de l’usage à partir de l’usage de référence « blé*désherbage ».

En revanche, les orges (hiver/printemps), les avoines (hiver/printemps) et le seigle ne sont pas inclus dans la portée de l’usage « blé*désherbage ». Ce sont des usages spécifiques, qui eux aussi obéissent à ce type de nouvelles règles.

Cette simplification va potentiellement multiplier les possibilités de lutte contre les adventices dans des cultures jusqu’à présent peu pourvues en spécialités herbicides pour des raisons de coûts d’homologation, de surfaces peu importantes, etc.

Attention à la sélectivité

Attention toutefois, si la portée de l’usage rend possible l’utilisation d’un produit herbicide sur une culture « rattachée », cela ne signifie pas pour autant que la société détentrice du produit cautionne cette nouvelle utilisation. Il y a en effet des questions autour de la sélectivité, toutes les cultures rattachées n’ayant pas été évaluées sur cet aspect.

Si un produit est homologué sur blé tendre d’hiver, est-il possible de l’utiliser sur blé dur d’hiver ? Oui, un producteur peut utiliser ce produit sur blé dur d’hiver mais…
- il doit vérifier s’il n’y a pas de restrictions sur l’étiquette ou consulter le dépliant ARVALIS-Institut du Végétal. Car l’étiquette devra mentionner à l’avenir la portée de l’usage avec les possibilités d’utilisation sur les cultures rattachées (doses d’emploi et stades d’application). Cela suppose que la firme a effectué des études garantissant une marge de sélectivité suffisante pour mentionner ces cultures rattachées sur l’étiquette. Dans le cas contraire, ce qui est le cas aujourd’hui pour les produits déjà sur le marché, les essais ont pu ne pas être effectués ou ne pas mettre en avant une sélectivité suffisante, il convient d’être prudent et de se renseigner auprès de la firme avant d’appliquer le produit.
- si la firme n’a pas de données de sélectivité sur blé dur, l’utilisation dudit produit est sous la responsabilité du producteur.

Il est évident que les sociétés phytosanitaires ne vont pas ouvrir des utilisations sur les cultures présentant un risque important de phytotoxicité, pour un produit donné.

Ce qui change pour la campagne 2014/2015

Pour la campagne 2014/2015, quelques produits, jusqu’à présent autorisés uniquement sur blé tendre d’hiver, voient leurs usages élargis à d’autres cultures par ce système simplifié de cultures rattachées et sont considérés comme normalement sélectif sur ces cultures du fait de la présence de données sur la sélectivité :
- ATHLET : autorisé sur blé tendre, blé dur, et possible sur épeautre et triticale
- CONSTEL : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur blé dur d’hiver, épeautre, triticale
- LEGACY DUO : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur épeautre, triticale
- MATARA /PROTUGAN : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur épeautre, triticale
- TABLO 700 / TOLURGAN 50SC : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur blé dur d’hiver, épeautre, triticale
- CLORTOSINT : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur blé dur d’hiver, blé tendre de printemps, blé dur de printemps et orge de printemps
- COMPIL : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, et possible sur blé dur d’hiver, épeautre, triticale
- ROXY 800EC : autorisé sur blé tendre, orge d’hiver, seigle, triticale, et possible sur blé dur d’hiver.

Dans tous les cas, se référer à l’étiquette/demander à la société détentrice. ARVALIS-Institut du Végétal étudiera en 2014-2015 un certain nombre de produits sur ces cultures rattachées pour vérifier leur sélectivité.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant