En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Résultats variétés maïs grain agriculture bio Messagerie Rhône-Alpes

Variétés de maïs bio : résultats 2017 d'un essai dans la Drôme

10 janvier 2018

En 2017, les surfaces de maïs conduites en agriculture biologique ont augmenté d’environ 10 % par rapport à 2016 selon les données de l’Agence Bio. Face à cet engouement, il est de plus en plus nécessaire de raisonner le choix variétal spécifiquement pour ce mode de production.

Des critères d’évaluations divergents

Même si la productivité est importante, il faut privilégier en AB les variétés avec une très bonne vigueur au départ, pour éviter les attaques précoces de bioagresseurs. Les variétés à port retombant apporteraient aussi un avantage contre les adventices, en « fermant le rang » et abaissant ainsi le rayonnement au sol le plus vite possible.

Dans ce contexte où les moyens de lutte directe contre les adventices et les bioagresseurs sont limités, il est également important de semer des variétés rustiques, avec des performances régulières, quel que soit le potentiel de l’environnement.

Les résultats 2017 de l’essai implanté dans la Drôme

Les différents essais du réseau n’ont pas été regroupés cette année, les variétés s’étant comportées de manière trop différente dans les régions. La figure 1 présente les résultats de l’essai de Montmeyran (26). Les observations et interprétations doivent donc être effectuées avec précaution.

L’essai, semé le 14 avril et récolté le 27 septembre, a un fort potentiel, avec un rendement moyen de 136,49 q/ha, pour une humidité de 18,11 %.

Les résultats doivent être pondérés par rapport à la précocité des variétés ainsi qu’aux offres climatiques potentielles dans les zones où elles sont cultivées.


Figure 1 : Performances 2017 des variétés de maïs grain évaluées en AB - essai de Montmeyran (26)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Des comportements étudiés sur plusieurs années

Quelques variétés intéressantes font l’objet d’analyse pluriannuelle afin d’évaluer leur régularité sur plusieurs essais. Dans cette synthèse, les conditions sont globalement plus limitantes que lors de l’essai 2017.


Figure 2 : Performances pluriannuelles des variétés de maïs grain conduites en AB - regroupement de 6 essais 2015-2016

Avis ARVALIS sur les variétés

Demi-précoce corné-denté

ES GALLERY (Euralis, 2012) est une variété de référence en conventionnelle. Elle fait son rendement par un nombre de grains important. De grande taille avec un port dressé, elle présente le plus haut potentiel pour son groupe de précocité cette année.

ES BRILLAN
T (Euralis, 2015) apparaît cette année avec un potentiel intéressant et une bonne vigueur au départ.

RGT CONEXXION
(Ragt, 2014) affiche une performance en retrait cette année. Variété à gros potentiel, à très bonne tenue de tige, elle est toutefois à réserver aux situations bien pourvues en eau. Elle fait son rendement avec de très gros pmg et peu de grains.

Demi-précoce corné

CODIESE (Codisem, 2014) affiche une bonne vigueur au départ, malgré un résultat un peu en retrait cette année.

KAMPONI CS
(Caussade, 2015) est une variété à port dressé, qui affiche un ratio rendement/précocité correct.

Demi-tardive

DOLTON (Codisem, IT-2012) est présente depuis 3 ans dans les essais et s’avère assez régulière, avec parfois un peu de verse.

RGT FUTURIXX (Ragt, 2010) est un grand maïs avec un gros feuillage. Elle apparaît productive est régulière sur 4 ans. C’est une valeur sûre.

ES HARMONIUM (Euralis, 2015) est un petit maïs assez rustique. S’exprimant mieux en potentiel limité, son port retombant lui procure un léger avantage en bio.

BARCAROLLE (Caussade, IT-2008) n’est pas la plus productive de son groupe mais affiche une certaine régularité sur plusieurs années.

BASMATI CS (Caussade, inscription UE) affiche de bonnes performances cette année. A noter son port retombant.

MAS 40 F (Maïsadour, 2014) est un grand maïs avec une insertion haute. Attention cela peut conduire à de la verse. Toutefois cette variété présente un bon potentiel de rendement qui s’exprime pleinement quand les conditions sont optimales.

P9911 (Pioneer, inscription UE) affiche de bonnes performances cette année, en fin de groupe.

Tardive

ES ANTALYA (Euralis, 2008) est une variété assez vieille mais toujours multipliée en bio. Un peu dépassée par les nouveautés, elle reste une solution intéressantes pour les zones où l’offre de températures est suffisante.

DEBUSSY (Euralis, IT-2016) est une variété de fin de groupe avec un bon potentiel. Assez rustique, elle présente des capacités « stay green ».

ROBERI CS (Caussade, IT-2013) s’est révélée assez précoce cette année. Malgré une performance en retrait, elle garde une très bonne tenue de tige.

RGT LEXXTOUR (Ragt, 2014), variété régulière, présente un potentiel dans la moyenne et une bonne tenue de tige.

INFINI CS (Caussade, IT-2016) est récemment inscrite et développée en bio. Avec de bonnes performances depuis 2 ans mais assez tardive, il faudra s’arranger pour ne pas la semer trop tard. Attention de la verse a été observée.

MONLOUI CS (Caussade, IT-2014) a une très bonne tenue de tige (même en densité haute > 90 000 plantes/ha). Variété plutôt en fin de groupe, ses performances sont en retrait cette année.

Très tardive

MAS56D (Maïsadour, 2015) présente de très bonnes performances cette année, très tardif, elle est à essayer seulement dans les zones au climat adapté.

Pour en savoir plus, consultez nos guides régionaux de préconisations 2018.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10