En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
stockage des grains en cellule Enquête ARVALIS / FranceAgriMer

La plaquette Qualité des blés tendres conduits en AB de la récolte 2021 est disponible

25 novembre 2021

Retrouvez les résultats de l’enquête qualité collecteur FranceAgriMer / ARVALIS de la récolte 2021 pour les blés tendres français cultivés en agriculture biologique.

Les fortes chaleurs de la mi-juin et les pluies estivales n'auront eu qu'un impact limité sur la qualité technologique des blés tendres conduits en bio, notamment sur les poids spécifiques et dans une moindre mesure sur les indices de chute de Hagberg. Selon les estimations de FranceAgriMer au 1er septembre 2021, la collecte nationale s'élève à 360 000 tonnes (dont 70 000 t en 2e année de conversion), soit une hausse de 57 % par rapport à la campagne précédente.

Les protéines et la qualité boulangère sont au rendez-vous

Conséquence des conditions climatiques, les poids spécifiques sont en recul de 2,5 points par rapport à l'an passé. Au total, 39 % de la collecte dépasse les 76 kg/hl et 49 % se situe entre 74 et 76 kg/hl. Rappelons que la mesure de ce critère est réalisée sur des échantillons prélevés à l'entrée des silos de collecte, avant le travail du grain qui a pour effet de l'améliorer. De la même façon, les grains sont plus humides qu'à l'accoutumée, avec une teneur en eau moyenne estimée à 13,9 %.

Malgré les craintes suscitées par le climat en fin de cycle, les indices de chute de Hagberg mesurés sont le plus souvent compatibles avec un usage en alimentation humaine. Ainsi, 70 % des blés présentent des valeurs supérieures à 220 secondes.

Concernant les teneurs en protéines, 93 % de la collecte est au-dessus de 10,5 % de protéines et 64 % au-dessus de 11 % (figure 1). Autre indicateur de la quantité en protéines, le gluten humide est de 21,1 % en moyenne à l'échelle nationale.

Sur le plan de la qualité technologique, une large gamme de force boulangère (W) est observée. Près de 50 % de la collecte affiche des W supérieurs à 170. Les pâtes présentent des P/L équilibrés à 0,9 en moyenne et 73 % de la collecte se situe en dessous de 1.

Figure 1 : Distribution de la collecte française 2021 en blé tendre biologique selon la teneur en protéines– 98 échantillons prélevés à l’entrée des silos
Distribution de la collecte française 2021 en blé tendre biologique selon la teneur en protéines

(Source : FranceAgriMer / Enquête qualité collecteurs 2021)

Les résultats obtenus au test de panification de type pain de tradition français (NF V03-800) sont bons, avec une note totale de 255 sur 300 en moyenne. Les pâtes manquent régulièrement d'allongement au façonnage et la mie est légèrement jaune. Un point de vigilance est à noter concernant l'hydratation de la pâte au pétrissage qui est en recul de 2,7 points par rapport à la récolte de l'an passé.

Figure 2 : Distribution de la collecte française 2021 en blé tendre biologique selon la note totale obtenue au test de panification de type pain de tradition française (NF V03-716) – 30 échantillons prélevés à l’entrée des silos
Distribution de la collecte française 2021 en blé tendre biologique selon la note totale obtenue au test de panification de type pain de tradition française (NF V03-716

(Source : FranceAgriMer / Enquête qualité collecteurs 2021)

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette « Qualité des blés tendres français en agriculture biologique » éditée en octobre 2021.

Un peu de méthodologieL'enquête Qualité des blés biologiques français est réalisée par FranceAgriMer et par ARVALIS, avec le soutien d'Intercéréales. Cette action est co-financée avec le concours du CASDAR géré par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. L'enquête a pour objectif d'informer sur la qualité du blé tendre biologique collecté dans 62 silos appartenant à des organismes stockeurs, coopératives ou négociants. Pendant la moisson, 98 échantillons ont été prélevés à l'entrée des silos par les agents de FranceAgriMer. Ces échantillons, représentatifs des catégories mises en place par les collecteurs, ont ensuite été expédiés aux laboratoires de FranceAgriMer et d'ARVALIS - Institut du végétal pour analyses. Selon les analyses, la totalité ou une sélection d'échantillons (représentant les plus gros tonnages des sites prélevés) a été analysée.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

2 commentaires 26 novembre 2021 par BOURROUSSE

Avec 13.5% de protéine, Je me situe dans les 6% qui dépassent 12.5% de protéine. Quel intérêt ais-je de semer une variété qui fait de la protéine et du W mais avec 15 à 20% de moins en rendement ? Une stat sur les besoins de la meunerie en qualité serait complémentaire et nécessaire pour orienter le choix variétal et l'investissement ferti.

26 novembre 2021 par MARCHESI

bonjour, pour ma part représentant une CUMA les résultat de nos adhérents sont en dessous de vos sondages les protéines sont a peines a 10.5 la chute de hagberg est en dessous de 220 . les sondages on leurs fait dirent se qu'on veut

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10