En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Pucerons sur céréales Messagerie Méditerranée

Pucerons des céréales : faut-il encore les surveiller ?

03 décembre 2020

En dessous de 12°C, les vols de pucerons s'arrêtent. Mais, jusqu'à 3°C, ces ravageurs restent actif et continuent de piquer les plantes.

Pour les tuer, les températures doivent descendre en dessous de -5°C environ, ce qui n’est pas arrivé dans la région. Des gelées ont atteint -2°C, voire -4°C localement.

Un redoux est annoncé pour les 10 jours à venir. Il est donc recommandé :
- d’intervenir sur des parcelles où des pucerons ont été observés en nombre important (seuil de 10 % dépassé, pas besoin de les chercher longuement pour en voir), et où rien n’a été fait. Mieux vaut tard que jamais, cela limitera les piqures et donc l’intensité des symptômes.
- de continuer à surveiller les parcelles où seulement quelques pucerons ont été observés en ayant cherché longuement. Cette surveillance est à maintenir tant que les températures ne restent pas durablement au froid.

Figure 1 : Plage d’activité des pucerons

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10