En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
pucerons sur feuille Aide à la surveillance

Pucerons à JNO ou pas ? Envoyez-nous vos photos !

05 novembre 2020

De la levée jusqu’à la fin du tallage, les céréales à paille peuvent héberger différentes espèces de pucerons. Certaines d’entre elles peuvent transmettre le virus de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO). Envoyez-nous vos photos de pucerons en cas de doute.

Il est nécessaire de surveiller l’éventuelle présence de pucerons dans les parcelles de céréales dès la levée, et jusqu’au stade fin tallage. Seules les variétés d’orge tolérantes à la JNO peuvent être dispensées de cette surveillance.

Afin de vous accompagner dans ces observations, nous vous proposons de vérifier si les pucerons présentes dans vos parcelles appartiennent à des espèces potentiellement vectrices du virus de la JNO.

Pour cela, nous vous invitons à partager vos photos en les envoyant à photopuceron@arvalis.fr

Quelques recommandations pour une photo exploitable prise avec un smartphone

- Activer la localisation GPS de la photo (dans les paramètres de l’application appareil photo), choisir la résolution maximale des fichiers et activer le mode macro.

- Rechercher de préférence des pucerons adultes, aptères bien développés ou ailés (les jeunes larves sont difficilement identifiables car les caractères spécifiques ne sont pas encore bien présents).

- Prendre en photo le puceron de préférence par le dessus. Il est important de pouvoir visionner sa forme, la présence éventuelle de taches colorées sur le corps mais aussi les antennes et les cornicules (petits appendices de chaque côté de l’abdomen).

- Inutile de zoomer, approcher l’objectif.

- Veiller à une bonne netteté du cliché,

- Ne pas compresser l’image lors de l’envoi par mail (mais veiller à limiter la taille de l’image à moins de 8 Mo).

Seuls les pucerons photographiés sur plantule de céréales seront regardés. Il est donc inutile d’envoyer des photos de pucerons photographiés sur plaques engluées, sur une autre culture, sur un pare-chocs, sur un doigt…

Les photos ne respectant pas ces quelques recommandations ne pourront pas être valorisées.

Exemples de photos valorisables (après avoir été recadrées)


Rhopalosiphum padi
aptère adulte et larve


Sitobion avenae
aptère adulte et larve


Metopolophium dirhodum
aptère adulte et larves

Exemples de photos non valorisables

Envoyer votre photo par mail !

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 10 décembre 2020 par TORCHE

Bonsoir la culture d'orge sur les hauts plateaux réservent parfois de mauvaises surprises. honnêtement je suis incapable d'identifier le puceron ,vecteur de la transmission de la JNO. Le seul moyen pour en sortir à bon compte est de traiter préalablement avant les herbicides ,avec une pulvérisation insecticide associée à 500 mg/ha de manganèse. il semble que ça marche. Salutations.

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10