Bâtiment de stockage de pomme de terre Pommes de terre

Profiter de l’intersaison pour éliminer les traces de CIPC

19 mai 2022


Avec l’interdiction d’utilisation du chlorprophame (CIPC) comme antigerminatif des pommes de terre à l’automne 2020, la Teneur Maximale en Résidus pour les tubercules est passée à une valeur temporaire (LMR-t) de 0,40 mg/kg depuis le 2 septembre 2021. Cette valeur, 25 fois plus faible que la précédente LMR, devrait être prochainement abaissée à 0,35 mg/kg, d’après le dernier SCoPAFF résidus(1). Dans ce contexte, il apparaît primordial de compléter les actions de nettoyage et d’aération des bâtiments de stockage pour tous ceux qui les auraient négligées jusqu’à présent.


Le plan de surveillance conduit sur la campagne 2020-2021 avait montré que, même si près de 40 % des échantillons collectés ne présentaient aucun résidu de CIPC, 5,5 % affichaient des taux supérieurs à la LMR-t fixée à 0,40 mg/kg.

L’analyse des résultats a montré que les cas en dépassement étaient plus nombreux dans les stockages en caisses et là où le nettoyage avait été insuffisant pour le bâtiment et/ou les équipements (groupe froid, plafond, palox …).

Pour éviter des cas de non-conformité pour les tubercules commercialisés lors de la prochaine campagne et les suivantes, des actions de nettoyage complémentaires sont tout particulièrement recommandées pour les bâtiments peu considérés jusqu’à présent. Par ailleurs, les palox et les équipements mobiles tireront avantage à être maintenus à l’extérieur du bâtiment pendant toute l’intersaison pour faciliter la volatilisation des résidus. Dans le même esprit et dans la mesure du possible, les portes et volets d’entrée et de sortie d’air doivent rester ouverts tout au long de cette même période.

Retrouvez les principales recommandations de nettoyage sur les deux plaquettes d’information élaborées dans le cadre de la Potato Value Chain(2) :

- des directives de nettoyage pour éliminer les traces de CIPC;
- une infographie illustrant les différentes opérations (figure 1).

Figure 1 : Infographie du nettoyage des bâtiments de stockage pour répondre aux exigences de LMR-t de CIPC
Infographie du nettoyage des bâtiments de stockage pour répondre aux exigences de LMR-t de CIPC

(1) SCoPAFF résidus : Lors de cette réunion de mi-avril des états-membres, le projet d’abaissement de la LMR-t actuelle à 0,35 mg/kg a été validé sur la base des données de surveillance fournies par la filière. Cette diminution pourrait être votée fin septembre prochain pour une entrée en vigueur au cours de la campagne 2022-2023.
(2) La Potato Value Chain (PVC) regroupe les différentes organisations européennes de la filière pomme de terre, rassemblant la production (Copa-Cogeca), la mise en marché sur le frais (Europatat), la transformation industrielle pour la consommation humaine (ESA, EUPPA) et la production de fécule (Starch Europe)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10