En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Retrait du cipc : les alternatives possibles - Interdiction du CIPC : comment gérer la transition Gestion de l’après CIPC

Pomme de terre : des recommandations pour nettoyer les bâtiments de stockage

16 avril 2020

L’interdiction d’utilisation du chlorprophame (CIPC) dès la prochaine campagne et la réduction attendue de la Limite Maximale en Résidus (LMR) qui en découlera, obligent à être proactif dans le nettoyage des bâtiments de stockage.

Dès que les bâtiments auront été vidés, ils devront être nettoyés de façon à éliminer les résidus présents pour réduire l’importance des contaminations croisées pour les futurs tubercules stockés.

Pour procéder au mieux, les recommandations générales sont de commencer par un nettoyage à sec approfondi, complété au besoin par un nettoyage par voie humide.

Des préconisations détaillées, rédigées au niveau européen, viennent d’être communiquées par la Potato Value Chain* (PVC). Elles sont regroupées dans une documentation en cinq volets.

En plus d’une lettre d’engagement introductive de la filière, la PVC propose :
- des directives de nettoyage pour chercher à obtenir la meilleure efficacité,
- une infographie facilitant la prise en compte de ces recommandations. Elle représente de manière visuelle les principes de nettoyage avec un focus sur les zones à risque où les résidus de CIPC ont pu se concentrer. 
- une liste d’auto-contrôle des opérations réalisées dans les bâtiments et sur les équipements. Cette liste est un document d’enregistrement pour que les producteurs puissent tracer leurs actions de nettoyage et les partager avec les acheteurs et transformateurs des tubercules stockés. 
- un guide visuel d’inspection. En se référant aux photos de situations réelles (avant et après nettoyage), ce guide est destiné à aider les producteurs dans leur auto-contrôle afin de vérifier si les différentes parties du bâtiment et les équipements ont été correctement nettoyés.

Cette documentation, réalisée notamment avec la collaboration d’AHDB** et d’ARVALIS - Institut du végétal, s’appuie sur les résultats de tests de nettoyage réalisés dans plusieurs pays de l'Union Européenne pour différents types de stockage. En fonction des nouvelles références qui pourraient être acquise dans ce domaine, la PVC actualisera au besoin la méthodologie de nettoyage actuellement proposée.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier régulièrement actualisé « L’après CIPC : comment s’organiser ? ».

*La Potato Value Chain regroupe les différentes organisations européenne de la filière pomme de terre que sont Copa-Cogeca (pour la production), Europatat (Pour la mise en marché sur le frais), ESA et EUPPA (Pour la transformation industrielle destinée à la consommation humaine) et Starch Europe (pour la production de fécule).

**AHDB : Agriculture & Horticulture Development Board ‘organisation de recherche et développement britannique)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10