En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Gelée tardive sur feuilles de blé début avril 2021 en Pays de la Loire Messagerie Pays de la Loire

Période de froid : quelles conséquences pour les céréales ?

15 avril 2021

Après une brève période quasi estivale fin mars, la chute brutale des températures observée en ce début avril intervient sur des céréales d’hiver en pleine montaison, la plupart étant au stade 1 à 2 nœuds. Pour les parcelles n’ayant pas dépassé 2 nœuds, l’impact des gelées répétées de début avril devrait être relativement limité, compte tenu du stade et de l’intensité des gelées, restée modérée dans notre région. Toutefois, pour les quelques parcelles les plus précoces, les céréales ayant atteint des stades plus avancés, des dégâts seront probablement à déplorer.

Des températures localement proches des seuils d’alerte

Pour des céréales en cours de montaison, le seuil d’alerte de référence est de -4°C (mesuré sous abri), mais il est probable que les dégâts apparaissent plutôt vers -5 à -7°C. Ces derniers jours, les températures ont localement approché ces seuils, notamment dans le nord et l’est de la région. Pour le reste de la région, les minimales n’ont que très rarement franchi la barre des -3/-4°C.

Cartes 1 et 2 : Températures minimales relevées sous abri

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

(Source : Info climat)

La sensibilité au gel des céréales intimement liée à leur stade de développement

Le cas des céréales semées au printemps

Pour les céréales de printemps actuellement entre 2-3 feuilles et tallage, l’apex est encore protégé par le sol. Il est donc moins soumis aux variations de températures. Même si les plantes sont jeunes et peu résistantes au froid, il est probable que le plateau de tallage n’ait pas subi de températures destructives. Il est en revanche possible que des feuilles soient détruites par le vent et le gel.

Pour réaliser le diagnostic, observer si les feuilles présentes sont nécrosées et attendre l’apparition de nouvelles feuilles pour confirmer la reprise de végétation des plantes (délai : environ une semaine).


Redémarrage de plantules de céréales semées au printemps, suite au gel.

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal en concertation avec AGRIAL, Bernard Agri-services, la CAPL, la CAVAC, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, les Etablissements Hautbois, Soufflet Agriculture
Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10