En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Plantes de céréales au début tallage en février 2017 : un apport d’azote est peu utile si les reliquats de sortie d’hiver sont importants. Messagerie Poitou-Charentes

Pas d'urgence pour la fertilisation soufrée des céréales

28 janvier 2021

Comme pour l’azote, un apport de soufre n'est pas encore d'actualité. Mais, il est déjà possible d'identifier les zones à risque de carence.

Le soufre se comporte d’une façon similaire à l’azote dans le sol : sa disponibilité dépend notamment des apports sur la culture précédente, de la minéralisation en cours d’automne, d’hiver et au printemps et de l’intensité du lessivage. En sol superficiel, les conditions de l’année vont donc en général augmenter les risques de carences. Cependant, compte tenu de sa sensibilité au lessivage, il est prudent d’attendre pour envisager un apport.

Le stade d’apport le plus approprié étant fin tallage, il est préférable d’attendre au moins mi-février pour les semis d’octobre, et plus tard pour les semis de novembre.

Pour identifier le niveau de risque de l'année, il faut prendre en compte la pluviométrie effective entre le 1er octobre et le 1er mars. Néanmoins, la carte de pluie cumulées depuis le 1er octobre permet dès maintenant de repérer les zones les plus à risque.

Carte 1 : Pluie du 1er octobre 2020 au 24 janvier 2021

Un nouveau point sera réalisé vers le 18 février pour actualiser les préconisations de fertilisation soufrée, jusque-là les apports d’engrais peuvent attendre.

Message rédigé par ARVALIS - Institut du végétal avec l’appui des techniciens des Chambres d’Agriculture de Charente, CEA Loulay, Coop de Mansle, Coop de Matha, Coop Sèvre et Belle, Océalia, Piveteau, Soufflet Atlantique.
Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10