En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
logo vrai/faux national ferti Les Vrai / Faux de la fertilisation

Oui, l’azote liquide apporté fin montaison peut brûler les feuilles

07 mai 2015

Pour les apports en fin de montaison, l’azote liquide est moins efficace que les autres formes d’azote et il provoque assez souvent des brûlures sur les dernières feuilles, notamment en cas d’utilisation de buses inadaptées. Ces symptômes sont toutefois sans conséquence sur le rendement.

Pourquoi ces brûlures ?

Les brûlures sont provoquées par une accumulation de sels dans le limbe des feuilles. La concentration étant à saturation, la réaction de la plante se traduit par une nécrose située en général en bout de feuille.

Cette nécrose a un aspect complètement différent de celles dues aux phytotoxicités d’herbicides.

Quels sont les facteurs aggravants ?

Quelles conséquences ont ces brûlures ?

Les brûlures consécutives aux apports d’azote liquide provoquent une réduction de la surface foliaire et par conséquent de l’activité photosynthétique. Cependant, quelles que soient les situations étudiées (applications de début ou de fin montaison, surfaces nécrosées allant jusqu’à 50 %), aucune perte de rendement due à ces brûlures n’a été mise en évidence dans les différents essais réalisés par ARVALIS – Institut du végétal et ses partenaires .


Des brûlures parfois spectaculaires mais sans conséquences sur le rendement.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

6 commentaires 24 mai 2016 par ARVALIS

@Thiebaut : « la dilution de l’azote augmente le risque de brulures » : il s’agit là plutôt d’un constat sans que l’on sache vraiment pourquoi. Est-ce une question de pulvérisation : taille des gouttes plus nombreuse et plus petites avec de l'eau (donc impacts et marquages plus importants sur les feuilles) ? Ou d’ordre chimique : déséquilibre en faveur de la partie ammonium en ajoutant de l'eau ? Ou est-ce une question d'absorption foliaire et à la concentration de l'azote par systèmie à l'extrémité des feuilles ? Retenir que, même en situations de dégâts visuels importants, ces brûlures sur feuilles n'ont pas de conséquence sur le rendement de la culture.

24 mai 2016 par ARVALIS

@Delbecq : C’est vrai, l'expression "azote liquide" est utilisée couramment pour désigner l'engrais azoté sous forme liquide, mais cela désigne effectivement un autre produit (pas très adapté à la fertilisation !). Le terme solution azotée est effectivement plus approprié.

18 mai 2016 par THIEBAUT

Bonjour, Est ce qu'une application sur une végétation sèche suivie d'une journée très ensoleillée entrainera des brûlures ?

18 mai 2016 par THIEBAUT

Bonjour, Pourquoi l'azote diluée augmente le risque de brûlure ?

08 mai 2015 par DELBECQ

erreur, c'est dela solution azotée et non de l'azote liquide!!!

08 mai 2015 par DELBECQ

erreur, c'est dela solution azotée et non de l'azote liquide!!!

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10