En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
logo vrai/faux national ferti Les Vrai / Faux de la fertilisation

Non ! En cas de temps sec, les engrais azotés foliaires ne sont pas mieux valorisés que les engrais solides

20 avril 2017

Contrairement aux idées reçues, les engrais foliaires n’apportent pas une efficacité supérieure par rapport à l’ammonitrate. Et pour maximiser l’efficacité du dernier apport d’azote sur céréales, il est préférable d’utiliser un engrais solide.

Si le manque de pluie pénalise l’absorption des engrais au sol, il pénalise aussi souvent l’assimilation de l’azote apporté par voie foliaire.


• Pour pénétrer dans la feuille, l’azote issu des engrais foliaires a besoin de traverser la cuticule. Une hygrométrie importante est donc indispensable.

• Cependant, les fortes hygrométries ne sont obtenues qu’en conditions de temps pluvieux aux stades tardifs.

• Un manque d’eau provoque une moindre assimilation de l’azote par la culture quelle que soit sa forme. Un temps sec est alors aussi défavorable à la valorisation des engrais foliaires qu’à celle des engrais solides.


Les engrais foliaires ne sont pas mieux valorisés que l’ammonitrate et sont du même niveau d’efficacité. 1 kg N/ha apporté par ces produits équivaut à 1 kg N/ha apporté par l’ammonitrate. C’est ce qui ressort de 13 essais ARVALIS – Institut du végétal comparant un apport foliaire et un apport au sol sous forme ammonitrate en fin de montaison (40 kg N/ha) à dose totale d’azote identique.


• A dose préconisée, les engrais foliaires apportent 4 à 8 kg N/ha, ils ne peuvent donc pas se substituer à un apport d’ammonitrate visant à apporter 40 kg N/ha par exemple.



© ARVALIS - Institut du végétal

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

2 commentaires 01 mars 2019 par HOUEL

Déjà plus de dix ans d'utilisation d'engrais foliaire sous forme amide type AZO 5 OU N ECO 18 en respectant la méthode des bilans et outils de pliotage (jubil drones satellite etc...) Si le conseil à deux noeuds ou dernière feuille est de 50 unités, on apporte 50 litre et on note 10 unités dans le cahier d'épandage.. Amélioration significative de mes rendements malgré les deux premiers passages à l'azote liquide.. Baisse de ma dose réglementaire totale car meilleure absorption et sauvetage des blé lors des printemps sec style 2017..(pas de pluie entre le 20 mars et le 10 mai en CENTRE BRETAGNE).

21 avril 2017 par BERTO

pas d'accord,les solutions liquide en periode seche sont mieux que l'azote solide,des essais effectuées avec plusieurs formule et les solution liquide sont ressorties en tete,essai realisés avec la CRL et la chambre d'agriculture de la haute garonne

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10