Jeunes bovins Charolais à l'engraissement Les Vrai/Faux des fourrages

Non, alourdir les carcasses de jeunes bovins n’améliore pas l’indice de consommation

27 janvier 2022

En fin de période d’engraissement, l’ingestion des animaux lourds augmente, mais leur gain de poids journalier diminue, ce qui dégrade l’indice de consommation et donc les performances économiques de l’élevage.

Alors que le gain de poids (exprimé en GMQ carcasse) diminue, les quantités ingérées par le jeune bovin en fin d’engraissement continuent d’augmenter. Par conséquent, l’indice de consommation, qui est le rapport entre ces deux variables, se dégrade. Ceci est observé avec tous les types de rations distribuées : maïs plante entière, céréales en ration sèche, maïs + herbe.

Au regard des coûts alimentaires, cela signifie que les derniers kilogrammes coûtent de plus en plus cher. En fin d’engraissement, un kilo supplémentaire peut donc coûter jusqu’à deux fois plus cher. Les critères d’ingestion et de gain moyen quotidien sont ceux qui impactent le plus le coût des kilos carcasses produits.

Figure 1 : Evolution de l’ingestion, de la croissance en GMQ carcasse, et de l’indice de consommation énergétique, en fonction du poids carcasse de jeunes bovins à l’engraissement - Résultats simulés via l’outil JB-Box
Evolution de l’ingestion, de la croissance en GMQ carcasse, et de l’indice de consommation énergétique

Indice de consommation (énergétique) = quantité d’énergie consommée (UF) / gain de poids de l’animal (kg de poids vif)

L’outil JB-Box® est un outil gratuit en ligne qui simule au jour le jour l’ingestion et la croissance des jeunes bovins, permettant ainsi de suivre le prix de revient du kg de carcasse à tout moment, et en particulier en fin d’engraissement, à partir d’une base de données acquise dans les stations expérimentales (ARVALIS, Institut de l’élevage, INRA et Chambres d’agriculture).

http://www.jb-box.fr

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10