En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
dégâts de géomyze sur les feuilles d'un plant de maïs en Bretagne Messagerie Bretagne

Mouches du maïs : les solutions disponibles en 2021

25 février 2021

Lors de la campagne 2020, les attaques de mouches de semis, oscinies et géomyzes sont restées discrètes sur maïs alors que la douceur de l'hiver et du printemps avait fait craindre un risque élevé. Pour cette année, pas de pronostic encore. Panorama des solutions de protection à votre disposition pour lutter contre ces ravageurs. 

Géomyze : une dérogation pour 2021

La géomyze est la mouche susceptible d’occasionner les plus fortes nuisibilités sur maïs. Les essais conduits par ARVALIS ces deux dernières années ont permis de mettre en évidence l’intérêt d’un traitement de semences à base de cyantraniliprole (Lumiposa), avec une efficacité moyenne de 64 % (figure 1). Cette solution a obtenu une dérogation pour une utilisation limitée à cette campagne et seulement en Bretagne.

Figure 1 : résultats d'essais de protection du maïs contre les attaques de géomyze

Autre enseignement de ces essais, le produit microgranulé Karaté 0,4GR (à base de lambda-cyhalothrine), appliqué à 15 kg/ha et avec diffuseur, c’est-à-dire dans les conditions autorisées pour la protection contre les taupins, a également démontré une efficacité de l’ordre de 60 %. Une efficacité similaire est obtenue avec le produit à base de cyperméthrine, Belem 0,8MG, appliqué à la dose de 12 kg/ha avec diffuseur. Appliqués sans diffuseur, ces microgranulés de la famille des pyréthrinoïdes présentent une efficacité limitée à seulement 25 %.

A noter que, dans ces essais, un traitement insecticide à base de produit de la famille des pyréthrinoïdes (Karaté Zéon) appliqué en végétation lorsque le maïs atteint le stade 2-3 feuilles, non homologué pour cet usage, n’apporte pas une efficacité satisfaisante.

A retenir

Pour la campagne 2021, une seule solution existe pour lutter contre la géomyze, c’est le traitement de semences Lumiposa. Elle est autorisée uniquement sur les semis réalisés en Bretagne. Toutes les autres solutions testées ne sont pas homologuées pour un usage géomyze.

Contre la mouche des semis : une efficacité satisfaisante des solutions autorisées sur taupins

La mouche des semis est également un ravageur contre lequel la culture de maïs est en situation d’impasse technique au niveau réglementaire. Cependant, toutes les protections insecticides à base de pyréthrinoïdes autorisées pour la protection contre les taupins présentent une efficacité intéressante, qu’il s’agisse de produit en microgranulés ou du traitement de semences Force 20CS. Rappelons que la mouche des semis est parfois la cause de dégâts observés, mais peut souvent être une conséquence d’un problème agronomique (préparation du sol, gestion de résidus ou apports d’effluents organiques), climatique, sanitaire… Dans ce cas, aucune protection insecticide n’apportera satisfaction.

Tableau 1 : Insecticides disponibles en 2021 pour lutter contre les ravageurs du maïs au stade jeune

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10