En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Champ de pommes de terre sous les orages en mai 2018 dans les Hauts de France Pomme de terre

Lutte contre le mildiou : que faire après les orages ?

31 mai 2018

Vent, pluie et même grêle... les récents orages ayant sévi dans de nombreux secteurs sont propices à la propagation du mildiou. Voici quelques clés pour limiter les risques.

La pression mildiou est en augmentation depuis quelques jours, et celle-ci se trouve accentuée par les conditions climatiques actuelles. Les plantes sont elles aussi en pleine pousse active pour les parcelles levées il y a plus de 15 jours.

Concernant les conditions actuelles et la stratégie fongicide, il faut envisager de :
• Intervenir dès que possible afin de protéger à nouveau les nouvelles pousses, d’autant plus que si le dernier traitement effectué a été lessivé.
• Visiter très (très) régulièrement les parcelles.
• Protéger la parcelle avec des produits translaminaires/diffusants (Revus, Infinito, Zampro Max + adjuvant) ou de contacts haut de gamme (Ranman Top).
• Alterner les matières actives.
• Resserrer les cadences de traitement à 5 jours car les pommes de terre en pleine croissance active.
• Ne pas utiliser de solution non homologuée.
• Si et seulement s’il y a un retard de protection (traitement lessivé, rémanence dépassée), il est nécessaire d’ajouter du cymoxanil dans votre mélange (Cymbal 45), en pensant à vérifier si le mélange est autorisé.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant