En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Symptôme de septoriose sur blé Messagerie Méditerranée

Maladies du blé : intervenir dès que la dernière feuille est bien déployée

22 avril 2021

La majorité des blés sont entre le stade dernière feuille pointante (DFP) et dernière feuille étalée (DFE) dans la région, à part dans les Alpes de Haute-Provence. Même s'il y a encore peu de maladie, il est important de protéger dès maintenant les blés qui sont arrivés à DFE.

Sur céréales, les stades-clés pour la lutte contre les maladies fongiques sont :
• dernière feuille étalée : entièrement accessible aux maladies et aux fongicides.
• milieu épiaison : début de période d’exposition à Microdochium et Fusarium.
• début floraison : fin de la période la plus risquée de contamination par Microdochium et Fusarium.

Un traitement positionné à DFE vise principalement la rouille brune et la septoriose. Cette dernière est présente depuis février sur les feuilles du bas. Avec le retour des pluies fin avril/début mai, elle sera amenée à remonter sur les feuilles du haut.

Pour être efficaces, les fongicides doivent être appliqués avant la contamination ou juste après (dans les jours qui suivent la pluie).
Il est possible d’utiliser :
- des produits à base de strobilurine (azoxystrobine, pyraclostrobine, trifloxystrobine).
- des triazoles (metconazole, cyproconazole ou tébuconazole). 
- un SDHI tel que le benzovindiflupyr ou le fluxapyroxad par exemple.

Petit rappel réglementaire- époxyconazole : 2020 était sa dernière année d'utilisation, il est désormais interdit (exemples : Opus, OsirisS, Player, Rubis, Viverda).
- tébuconazole : certaines spécialités en contenant sont autorisées avec une seule application par an, avec en plus une restriction de ne pas appliquer un autre produit à base de tébuconazole plus d'une fois par an et par culture. Mais cela ne concerne pas l’ensemble des spécialités. Vérifiez bien l’étiquette du produit ou consulter le site Ephy pour connaître les modalités d’usage.

Les associations de matières actives (strobilurine + triazole par exemple) permettent de limiter les risques de résistance et d’augmenter la persistance des produits.

S’il ne pleut que 30 mm, le traitement apporte déjà environ 10 % de gain de rendement (figure 1).

Dans les secteurs où il y a des craintes de dégâts liés au gel de début de mois, il ne faut pas abandonner la protection des cultures ! Il y a certainement plus de risques à ne pas protéger les blés que de risques liés au gel.

Figure 1 : Gain de rendement (en %) apporté par une protection fongicide au stade dernière feuille étalée / épiaison des blés en fonction de la pluie reçue de F1 étalée à grain formé (maladies visées : septoriose et maladies de l’épi)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

1 commentaires 23 avril 2021 par MOREL

La picoxystrobine n est plus autorisée Le pyraclostrobine elle, est autorisée

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10