En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Lutte contre les maladies des blés Messagerie Ouest Occitanie

Maladies des céréales : surveiller les variétés sensibles

18 avril 2019

Les pluies de début avril ont favorisé une contamination des nouvelles feuilles. Mais le risque maladie reste encore modéré pour l’instant.

Septoriose : contamination en cours

L’inoculum de septoriose est présent sur feuilles basses en blé tendre et blé dur. Les pluies de fin mars/début avril ont contaminé les feuilles intermédiaires. Les symptômes liés à cette contamination apparaîtront dans trois semaines.

Une protection dès le stade 2 nœuds n’est nécessaire que lorsque les parcelles atteignent le seuil de traitement. Ce seuil est atteint si :
- sur variété sensible : plus de 20 % des F4 définitives présentent des symptômes,
- sur variété peu sensible : plus de 50 % des F4 définitives présentent des symptômes.

A partir du stade dernière feuille étalée (DFE), le seuil de traitement est atteint lorsque l’une des trois dernières feuilles présentent des symptomes.

Rouilles brune et jaune présentes sur variétés sensibles

Des symptômes de rouille brune sont observés régulièrement sur les variétés de blé tendre et de blé dur sensibles (Bologna et Miradoux). La maladie n’a pas encore explosée.

Du côté de la rouille jaune, les variétés Tiepolo en blé tendre, relief et RGT Voilur en blé dur sont régulièrement touchées. La présence de rouille jaune déclenche le traitement.

A l’exception de variétés très sensibles ou de présence de rouille jaune, les premiers traitements seront à positionner à DFE.

Des outils pour estimer le risque à la parcelle

Des outils, accessibles gratuitement, existent pour aider à estimer le risque pour chaque parcelle :
- Le Bulletin de Santé du Végétal fait le point chaque semaine sur l’état sanitaire des blés et des orges de la région.
- En blé tendre, le Baromètre Maladies est un outil d’aide à la décision permettant d’évaluer les risques maladies. Associés à l’expertise de chaque agriculteur, les résultats fournis aident dans le raisonnement des interventions.

Pour aller plus loin, retrouvez l’ensemble nos préconisations régionales fongicides (produit, positionnement et doses) dans le document « Choisir et décider – Interventions de printemps » dédié au blé tendre, au blé dur et aux orges d’hiver.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10