En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semis de maïs pendant la première quinzaine d’avril 2020 en Hauts de France Messagerie Hauts-de-France / Champagne-Ardenne

Maïs : le couple date de semis/précocité, un critère important pour la réussite de la culture

16 avril 2020

Les semoirs de maïs sont de sortie à la faveur des températures clémentes. Quelle que soit la destination du maïs, bien adapter son type de précocité à l’offre climatique permet de viser un rendement potentiel au plus juste et de récolter les maïs en meilleures conditions en préservant la qualité sanitaire et la valeur alimentaire.

Afin d'optimiser la conduite de la culture de maïs avec l’objectif d’une récolte à 25 % d’humidité du grain ou à 32 % de matière sèche en maïs fourrage, il faut pouvoir appréhender au mieux l’offre climatique disponible pour la culture. Selon leurs groupes de précocité, les variétés ont des besoins différents en degrés-jours pour atteindre l’objectif de maturité visé.

En maïs grain

Différentes nomenclatures sont utilisées pour la précocité de la variété mais la nomenclature la plus à jour est le code groupe. Si vous ne disposez pas de cette information, l’indicateur le plus fiable est exprimé au travers des besoins en degrés-jours du semis à l’objectif de récolte (25 % d’humidité du grain dans le tableau 1).

Tableau 1 : Les types de précocités des variétés de maïs grain avec les besoins en degrés-jours du semis à la récolte à 25 % d’humidité du grain

A titre d’exemple, les tableaux 2 et 5 présentent les sommes de températures cumulées (en base 6-30), accessibles 8 années sur 10, pour des semis allant du 1er avril jusqu’au 1er juin et ce, pour des dates de récolte allant du 20 septembre au 1er novembre pour quatre stations météo.

Tableau 2 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte à 25 % d’humidité du grain – station de Creil (60)

Tableau 3 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte à 25 % d’humidité du grain – station de Laon (02)

Tableau 4 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte à 25 % d’humidité du grain – station de Mathaux (10)

Tableau 5 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte à 25 % d’humidité du grain – station de Frignicourt (51)

En maïs fourrage

Comme en maïs grain, différentes nomenclatures de précocité variétale sont utilisées mais la nomenclature la plus à jour est le code groupe. Si vous ne disposez pas de cette information, l’indicateur le plus fiable est exprimé au travers des besoins en degrés-jours du semis à l’objectif de récolte (32 % de matière sèche).

Tableau 6 : Les types de précocités des variétés de maïs fourrage avec les besoins en degrés-jours du semis à la récolte à 32 % de matière sèche

Les tableaux 7 et 10 présentent les sommes de températures cumulées (en base 6-30), accessibles 8 années sur 10, pour des semis allant du 1er avril jusqu’au 1er juin et ce, pour des dates de récolte allant du 30 août au 1er octobre pour quatre stations météo.

Tableau 7 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte ensilage à 32 % de matière sèche – station d’Abbeville (80)

Tableau 8 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte ensilage à 32 % de matière sèche – station de Lille (59)

Tableau 9 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte ensilage à 32 % de matière sèche – station de Charleville-Mézières (08)

Tableau 10 : Sommes de températures cumulées (en base 6-30) entre le semis du maïs et la récolte ensilage à 32 % de matière sèche – station de Langes (52)

Covid-19 : les équipes d’ARVALIS restent mobilisées et connectées
L’épidémie ne nous fait pas oublier que la campagne agricole se poursuit avec ses aléas, en particulier cette année où les conditions de cultures sont très compliquées. En ces temps de confinement et de difficultés d’accéder facilement aux parcelles, lors de vos tours de plaine et observations, n’hésitez pas à nous faire remonter tous les problèmes observés en culture et/ou questions de conjoncture via nos mails. Nous prendrons le temps d’y répondre et/ou en mutualisant les retours avec un message dédié toujours dans le souci d’accompagner au mieux les producteurs.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10