En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Deux épis de maïs au stade floraison femelle en Normandie en 2019 Messagerie Normandie

Maïs : la date de la floraison, un indicateur à ne pas rater

18 juillet 2019

Déterminer la date de floraison du maïs nécessite de visiter régulièrement les parcelles et d’observer au cœur de la végétation, hors des bordures. Selon les prévisions, les floraisons débutent ces jours-ci pour les parcelles les plus précoces et jusqu’à mi-août pour les tardives.

Après un démarrage de croissance ralenti en raison de la fraîcheur de mai – juin, les maïs ont désormais rejoint une tendance médiane en ce qui concerne les cumuls de températures depuis le semis.

Grâce aux précipitations enregistrées début juin, les cultures de maïs ont été correctement alimentées jusqu’ici. Mais c’est maintenant le début de la période de forte sensibilité au stress hydrique, décisive pour le rendement, et les pluies se font attendre.

Des températures cumulées depuis le semis proches de la médiane depuis juillet

Les croissances ont été ralenties par les températures fraîches jusqu’à la mi-juin, mais depuis lors, les températures élevées inversent la tendance avec un développement beaucoup plus soutenu.

• Du 25 avril au 20 juin, les températures ont été en dessous de la médiane pluriannuelle, particulièrement dans l’Orne, le Calvados et le sud de l’Eure (carte ci-dessous).

Carte 1 : Ecart du cumul des températures base 6-30°C de l'année 2019 avec la médiane des années 1998-2018, période du 25 avril au 20 juin

• Depuis le 20 juin, les températures remontent et sont au-dessus de la médiane pluriannuelle, particulièrement dans le sud de l’Orne.

Carte 2 : Ecart du cumul des températures base 6-30°C de l'année 2019 avec la médiane des années 1998-2018, période du 20 juin au 14 juillet

Les prévisions

La date précise de la floraison femelle est un indicateur très utile pour prévoir ensuite le plus précisément possible la date de récolte fourrage, correspondant au stade 32-33 % MS plante entière (meilleur compromis pour la quantité et la qualité du fourrage récolté).

Selon la précocité variétale, il faut compter environ 550 à 700 degrés-jour base 6 depuis la floraison pour atteindre le stade 32-33 % MS de la plante entière.


Une parcelle est fleurie quand 50 % des plantes ont des soies visibles à la pointe des épis.

Tableau 1 : Prévisions au 17 juillet de dates de floraison femelle pour différentes stations normandes et dates de semis régionales à partir des données Météo France enregistrées


Tableau 2 : première indication de dates de récolte de maïs fourrage (32 % MS) pour des dates de floraisons femelle précoces à partir des données climatiques Météo France médianes sur 20 ans

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10