En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Cellule de stockage de maïs grain Alimentation animale

Maïs grain 2020 : production en hausse et qualité satisfaisante

04 mars 2021

Afin d’évaluer la qualité du maïs grain pour l’alimentation animale, FranceAgriMer et ARVALIS ont analysé 245 échantillons de la récolte 2020 collectés auprès de coopératives et négociants. Bilan des résultats.

La production française de maïs de la récolte 2020, toutes utilisations confondues, est estimée à 13,5 millions de tonnes(*), soit une progression de 3,9 % par rapport à la récolte précédente. Malgré une baisse de 6 % des rendements (81,1 q/ha en moyenne), ce résultat s’explique par une augmentation de 10,5 % des surfaces (1,66 million d’hectares).

La campagne a été marquée par des aléas climatiques continus de l’hiver 2019 à l’automne 2020. Cette année encore, les rendements sont très contrastés au sein de l’Hexagone, avec de très bons niveaux pour les maïs irrigués et des résultats très variables selon les régions et les types de sols pour les maïs pluviaux.

L’humidité du grain à la récolte est assez variable. Après séchage du maïs, la teneur en eau moyenne mesurée sur les échantillons de grains est de 14,7 %, ce qui est compatible avec une bonne conservation.

Des teneurs en protéines dans la moyenne

La teneur en protéines de la récolte 2020 est de 8,2 % MS. Elle est similaire à celle de 2019 et à la moyenne quinquennale (respectivement 8,3 et 8,2 % MS). Selon les bassins de production, les valeurs s’échelonnent de 7,9 % MS (Occitanie) à 9 % MS (Auvergne / Bourgogne-Franche-Comté). 71 % des échantillons affichent un taux de protéines supérieur à 8 % MS, et 19 % au-dessus de 8,5 % MS.

Des teneurs en amidon en légère baisse

La teneur moyenne en amidon est de 74,4 % MS, soit 1 point de moins qu’en 2019 et 0,9 point de moins que la moyenne des 5 dernières années (75,3 % MS). 80 % des échantillons affichent un taux d’amidon supérieur à 74 % MS. Les teneurs moyennes par bassin de production vont de 73,4 % MS (Bretagne) à 74,9 % MS (Rhône-Alpes).

Figure 1 : Teneurs moyennes en protéines et en amidon (en % de matière sèche) des maïs dans les différents bassins de production enquêtés

Le Promatest d’un bon niveau

Le Promatest, indicateur du choc thermique reçu par le grain lors du séchage après récolte, a une valeur moyenne nationale de 30,6 (équivalent mg albumine). Il est supérieur de presque 5 points par rapport à 2019, mais similaire à 2017. Cette augmentation est plus marquée dans les bassins de production de l’est de la France et en Pays de la Loire.

La totalité des 11 bassins enquêtés ont une valeur moyenne de Promatest supérieure à 18 (maïs d’assez bonne qualité) dont 7 sont au-dessus de 27 (maïs de bonne qualité) et 2 à plus de 36 (maïs de très bonne qualité).

* : estimation au 01/02/2021 réalisée par le Service de la Statistique et de la Prospective - ministère de l'Agriculture et de l’Alimentation

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette Qualit@lim maïs grain 2020.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10