En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
floraison maïs fourrage nord 2020 Messagerie Nord

Maïs fourrage : une semaine d’avance pour les floraisons

16 juillet 2020

Les premières floraisons des maïs sont plus précoces que l’année dernière. Une visite des parcelles est indispensable pour noter la date de floraison, et ainsi, prévoir celle de la récolte.

Après des semis réalisés de mi-avril à mi-mai, le début de la campagne maïs a été marqué par des températures excédentaires jusqu’à fin mai, mais aussi par une pluviométrie qui a pu faire défaut sur la même période.

Ainsi, quelle que soit la station (figures 1 à 8), il a fait chaud en 2020 : la courbe en pointillé marron se situe entre le décile 8 (les 2 années les plus chaudes sur 10) et la campagne 2018 (année historiquement chaude !).

Figures 1 à 4 : Sommes de températures en base 6-30°C pour 4 stations météo de Hauts-de-France sur la période du 1er avril à aujourd’hui


Figures 5 à 8 : Sommes de températures en base 6-30°C pour 4 stations météo de Champagne-Ardenne sur la période du 1er avril à aujourd’hui

Côté pluviométrie (carte 1), elle a été rare et peu abondante sur la majorité des Hauts-de-France, y compris la bordure maritime en général plus arrosée. Certains secteurs cumulent moins de 80 mm sur la période écoulée depuis les semis, ce qui peut expliquer l’hétérogénéité des stades et hauteurs de plantes rencontrées dans un grand nombre de parcelles.

En Champagne-Ardenne, la pluviométrie a été plus contrastée : alors que l’Aube et la Haute-Marne ont reçu entre 140 et 200 mm depuis les semis, les Ardennes et le nord de la Marne n’en n’ont eu parfois que la moitié.

Carte 1 : Cumul de précipitations (mm) du 1er avril au 7 juillet 2020

En fonction de la précocité de la variété (groupes S0 à S2), les besoins en somme de températures entre le semis et la floraison femelle se situent entre 790 et 955°C (base 6-30). Cela veut dire qu'il faut aller visiter les parcelles au moment de la floraison pour en connaître la date précise.

Tableau 1 : Dates prévisionnelles de floraison pour des dates de semis allant du 10 avril au 20 mai pour plusieurs stations météo de Hauts-de-France

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Tableau 2 : Dates prévisionnelles de floraison pour des dates de semis allant du 10 avril au 20 mai pour plusieurs stations météo de Champagne-Ardenne

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La date de floraison du maïs, c’est le jour où la moitié des plantes ont des soies visibles à l’aisselle des feuilles. C’est le premier indicateur de la précocité de la culture. Connaître la date de floraison permet d’anticiper la date de récolte du maïs fourrage pour optimiser la qualité des ensilages.

ARVALIS recommande de bien noter la date de floraison : 

Connaître la date précise de la floraison améliore la prévision de la date de récolte

Le stade optimal de récolte du maïs fourrage se situe à 32-33 % matière sèche (MS) de la plante entière. Récolter à moins de 30 % MS, c'est limiter le rendement et risquer des pertes de sucres au silo par écoulement de jus. Récolter à plus de 35 % MS, c'est risquer d’altérer la qualité de conservation de l’ensilage et réduire la digestibilité des deux parties de la plante (amidon et tiges + feuilles). Dans les deux cas, moins de 30 % et plus de 35 % MS, la valeur énergétique du maïs fourrage n'est pas à l'optimum. A partir du stade floraison, il faut entre 550 et 700 degrés-jour (base 6-30°C), selon la précocité de la variété, pour atteindre le stade optimal de récolte plante entière. Les premiers ensilages pourraient donc démarrer vers mi-août en Hauts-de-France et fin août en Champagne-Ardenne… à suivre.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10