En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Semis tardif de maïs Messagerie Pays de la Loire

Maïs fourrage : dernier créneau possible pour semer

30 juin 2017

Certaines parcelles de maïs n’ont pas encore pu être semées ou doivent être ré-implantées. A cette date très tardive, l’offre climatique devient limitante pour cultiver cette espèce. Il est encore possible de semer un maïs à condition d’opter pour une variété très précoce récoltée en fourrage.

Avant de semer un maïs, il faut vérifier que l’offre climatique locale suffira à atteindre une maturité suffisante. Il est désormais trop tard pour pouvoir récolter en grain dans notre région. Début juillet, il est encore possible de semer un maïs très précoce récolté en ensilage. Le tableau ci-dessous donne une date indicative de récolte selon l’offre climatique espérée pour différents postes météo de la région.


Tableau 1 : Dates prévisionnelles d’arrivée à 32 % de matière sèche du maïs plante entière pour un semis du 1er juillet

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Attention, fin octobre - novembre, les conditions de récolte peuvent devenir délicates (ressuyage et portance des sols), et les plantes n’évoluent plus. De plus, une récolte tardive peut pénaliser l’implantation de la culture suivante si c’est une culture d’hiver.

Passés les premiers jours de juillet, il sera préférable d’opter pour des couverts de dérobées, l’offre climatique devenant trop limitante pour espérer conduire une culture de maïs à maturité.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10