En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Récolte du maïs fourrage 2018 Normandie Messagerie Normandie

Maïs fourrage : les prévisions de date de récolte

02 août 2018

Sur le mois de juillet les températures sont restées largement au-dessus des normales. Les cultures de maïs restent donc très en avance et les premières récolte fourrage pourraient avoir lieu au cours de la dernière décade d’août.

Observer les stades au champ pour prévoir la date de récolte

Environ un mois après la floraison femelle, une première observation au champ doit être réalisée. A l’apparition de la lentille vitreuse sur la majorité des grains, on se situe autour de 25-26 % de MS plante entière pour des maïs à bon gabarit, encore bien verts. Mais pour des maïs à gabarit moyen, avec des feuilles qui commencent à dessécher, on sera déjà autour de 28-29% MS.


Le stade « lentille vitreuse » correspond au début d’accumulation
d’amidon vitreux au sommet de la majorité des grains

A partir de ce stade, il faut en moyenne 150 degrés-jours base 6-30°C pour atteindre le stade optimal pour la récolte fourrage, 32-33% MS plante entière. Cela correspond à une durée comprise entre 15 et 25 jours, selon les conditions climatiques.

Les prévisions

Prévisions des dates de récoltes ensilage (dates médianes stade 32% MS), à partir de différentes dates de stade floraison femelle (pour des températures normales à partir du 31 juillet)
Données Météo France

Besoins théoriques 550 à 650°C, selon précocité, pour atteindre le stade 32% de MS, en base 6 – 30°C

Avec les températures chaudes annoncées sur les jours à venir, les maïs pourraient évoluer d’au moins 4 ou 5 point de MS en une semaine.

Affiner les prévisions de dates de récolte par l’observation des grains au champ

Téléchargez la grille d’observation des grains de maïs fourrage.

Les cultures ont bénéficié de bonnes conditions en début de cycle, mais le mois de juillet a été sec et des premiers signes de stress hydrique sont actuellement observés dans certains secteurs. L’état des cultures est aujourd’hui assez contrasté, selon la pluviométrie observée (cf carte ci-dessous). Dans les situations les moins bien pourvues en eau, le nombre de grains par m² peut déjà être affecté.

Excédent de températures, déficit hydrique à l’est

Figure 1 : Ecart à la médiane du cumul de températures base 6-30°C du 30/06 au 29/07
Période retenue : 1998-2017


Sur le mois de juillet, le cumul de températures est excédentaire de 55 à 70° (base 6) dans les départements de la Manche et du Calvados et de plus de 70°C dans les départements de l’Orne, de l’Eure et de la Seine-Maritime par rapport à la normale.

Figure 2 : cumul de températures (base 6) à Alençon depuis le 1er mai

Dans les secteurs particulièrement concernés par les excédents de température tels que Alençon, 2018 figure parmi les années les plus chaudes.

Figure 3 : cumul de pluie entre le 30 juin et le 29 juillet

Sur le mois de juillet, on observe un cumul de pluies faible notamment dans certains secteurs qui ont reçu moins de 20 mm.

Figure 4 : Ecart à la médiane du cumul de P-ETP du 30/06 au 29/07
Période retenue : 1998-2017


L’Est de la région, en particulier les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime, sont fortement impactés par la faible pluviométrie. Dans cette situation, une pénalisation du nombre de grains par m² est à craindre.

Un stress hydrique pendant la phase sensible d’élaboration des grains

Les floraisons ont été précoces cette année, sur une grande partie de la région et la phase sensible du maïs au déficit hydrique s’est déroulée courant juillet, en quasi absence de pluie. L’épisode de pluies de fin juillet, avant le Stade Limite d’Avortement des Grains, va contribuer à maintenir le nombre de grains par m². Mais en absence de pluie, certaines parcelles continuent à dessécher.

Figure 5 : Exemple d’évolution du bilan hydrique
Alençon (61),  RU max 120 mm, semis du 05 mai, variété précoce
(source Irré-LIS®, données Météo- France)

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10