En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Chantiers de récolte du maïs fourrage en 2019 en Bretagne Messagerie Bretagne

Maïs fourrage : bientôt les premiers chantiers de récolte

29 août 2019

Le début des récoltes de maïs fourrage est imminent. Surveillez de près l’évolution des parcelles.

Mois d’août : de meilleures conditions pour le remplissage des grains

Les conséquences de la sécheresse dans la phase la plus critique de la culture, environ 6 semaines sans pluie, avec des températures parfois caniculaires en juillet, sont importantes dans les sols à plus faible réserve : plantes de petits gabarits et irrégulières, nombre de grains limité.

Le retour de la pluie au en août (minimum 35-40 mm dans la région, jusqu’à 100 mm dans le Finistère) a néanmoins permis aux plantes stressées de repartir. Les dernières floraisons se sont déroulées en meilleures conditions et le remplissage des grains bénéficie d’une réserve hydrique partiellement reconstituée. Cela se traduit aussi par des dates de récolte plus normales que celles prévues début août.

A ce jour, on observe une grande diversité de situations (gabarit des plantes et état du feuillage, fertilité des épis, stade grains) entre parcelles, et même au sein des parcelles. Pour les prévisions de date de récolte, l’observation au champ est indispensable, complétée, si possible, par des prélèvements pour estimer les pourcentages de matière sèche.


Hétérogénéité des épis dans une parcelle ayant souffert du stress hydrique.

Figures 1 et 2 : Exemple d’évolution de bilans hydriques (source Irré-LIS®, données Météo- France)

Le remplissage des grains bénéficie d’une réserve hydrique partiellement reconstituée.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Récolte maïs fourrage : des dates prévues proches de la normale

Les températures du mois d’août ont été proches de la normale. Avec le retour des pluies, on retrouve un fonctionnement plus normal des plantes. Les dates prévisionnelles sont légèrement en avance par rapport à la normale (3 à 5 jours).

Tableau 1 : Prévisions des dates de récoltes fourrage (32 % MS), à partir de différentes dates de stade floraison femelle (pour des températures normales à partir du 25 août) – données Météo France

Besoins théoriques 600 à 650°C, selon précocité, pour atteindre le stade 32 % de MS, en base 6 – 30°C

Dans les situations les plus précoces - sud Ille-et-Vilaine et est Morbihan -, les premiers chantiers de récolte du maïs fourrage doivent démarrer ces jours-ci.

La majorité des parcelles, fleurie après le 25 juillet, arrivera à 32 % MS à partir du 10-15 septembre.

Un bon repère : le stade lentille vitreuse

A l’apparition de la lentille vitreuse sur la majorité des grains, on se situe autour de 25-26 % de MS plante entière pour des maïs à bon gabarit, encore bien verts. Mais pour des maïs à gabarit moyen, avec des feuilles qui commencent à dessécher, on sera déjà autour de 28-29 % MS.

A partir de ce stade, il faut en moyenne 150 degrés-jours, base 6-30°C, pour atteindre le stade optimal pour la récolte fourrage, 32-33 % MS plante entière. Cela correspond à une durée comprise entre 15 et 25 jours, selon les conditions climatiques.


Le stade « lentille vitreuse » correspond au début d’accumulation d’amidon vitreux au sommet de la majorité des grains.

Pour affiner les prévisions de dates de récolte du maïs fourrage, téléchargez la grille d’observation des grains au champ.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • ARVALIS - Institut du végétal
    • 3, rue Joseph et Marie Hackin
      75016 PARIS
      Tél : + 33 (0)1 44 31 10 00
      Fax : + 33 (0)1 44 31 10 10